AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRecherchersite
L'Art de la pêche

Le forum est en lecture libre,
un grand nombre de personnes partagent leur savoir sur ce site. Vous en profitez peut être?
Alors, pourquoi ne pas venir les remercier et en faire de même en devenant un Artpêchois. Pour cela rien de plus simple inscrivez vous.



 

Retour Accueil| Partagez|

La pêche à soutenir depuis le bord.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kimi du 22





MessageSujet: La pêche à soutenir depuis le bord. Mer 29 Oct 2008, 01:38

Salut à vous Wink

La pêche à soutenir depuis le bord.

*L'action de pêche.

Pratiquée du bord, la pêche à soutenir n'est rien d'autre qu'une pêche à la calée.
La ligne, lestée par un poids (olive, plomb, montre, bombe d'Arlesey..), est propulsée à l'eau, puis il faut tendre la bannière(pas trop) et placer la canne sur des supports.
La touche se manifeste par la courbure de la pointe de la canne.
Une autre variante consiste à conserver la canne en main.
Ainsi la touche est ressentie de façon tactile un peu à la manière de la pêche au toc).

*Au départ des jetées.

Placez la canne ou les cannes sur des supports prévus à cet effet (trépied) ou sur une rambarde, à un angle de 30 à 60°.
Ainsi, la canne ne sera pas trop exposée au vent et la touche restera visible.
Prenez garde de bien coincer le talon de la canne pour qu'ele ne bascule pas dans l'eau à la première tirée.
Il peut être intéressant d'employer des détecteurs de touche.
Le plus simple d'entre eux est une clochette que l'on place au bout du scion de tête grâce à une pince.
Pour les pêches tardives, il existe des indicateurs lumineux.

Autre méthode: l'utilisation d'un indicateur de couleur que l'on accroche entre le troisième et le quatrième anneau de la canne, qui bouge lorsque le poisson saisit l'appât.
Certains pêcheurs disposent également d'un système électronique que l'on place sur la canne.
D'autres qui s'inspirent des pêcheurs de carpes (carpistes), emploient même des détecteurs électroniques associès à des écureuils et des rod-pods.
Quelle que soit l'option, un certain nombre de règles sont à respecter pour prendre du poisson.
Tout d'abord pêcher en tenant compte de la configuration du fond.
S'il y a de la vase, optez pour un plomb montre.
Il s'enfoncera moins.
S'il y a des rochers, il faut employer un lest en forme de tige, voire une bombette plongeante, plus facile à dégager.
Attention également aux crabes.
Ces crustacés ont vite fait de nettoyer les hameçons, ce qui les rend totalement inopérants.
Pour les empêcher d'agir, il faut prévoir des dispositifs spéciaux: montages inversés avec émérillon pater-noster, par expl (l'hameçon ne se trouve pas
en bout de ligne, mais avant le plomb).
La ligne, une fois mise en place, forme un angle ouvert par rapport au fond.
L'appât se trouve hors de portée des crabes, sauf s'il s'agit de crabes sauteurs !

Pour pêcher le congre ou d'autres poissons de ce "calibre", prévoyez des montages avec traînard juste au-dessus du plomb (une bombe d'Arlesey),
positionnez un émérillon agrafe puis un émérillon triple.
L'émérillon est relié au corps de ligne par l'une de ses boucles; l'autre, celle située sur le côté, est rattachée au traînard qui se termine par un hameçon.
Pour le corps de ligne, un 40/100 n'est pas de trop.
Le traînard est en acier souple.

*Essayez l'amorçoir.

Pour faire venir les poissons sur votre ligne, vous pouvez lancer quelques boules d'amorces si l'eau n'est pas trop profonde.
Il est aussi très efficace d'employer un amorçoir.
Vous avez le choix entre des modèles grillages, plombés ou pas, des amorçoirs en plastique, avec ou sans couvercle, ou de simples feeder-cage.
Grâce à ces engins l'amorce se diffuse à proximité même de votre ligne.

Avec quoi les remplir?
Chaque pêche a sa mixture préférée, en fonction des poissons recherchés et de ses goûts.
Une amorce du commerce peut constituer une bonne base, mais il ne faut pas que le mélange soit trop gras, sans quoi la dispersion de l'amorce se fera mal.
Si vous pêchez sur un quai ou une digue, il existe une solution forte ingénieuse: amorcez à l'aide d'un sac d'amorce 'en filet).
Relié à une corde, il est descendu à fond non loin de la ligne pour que les effluves mettent les poissons en appétit et les incitent à mordre.
Cette méthode est notamment excellente depuis le môle d'une jetée.

*Les postes en zone rocheuse.

Pour le pêcheur lambda, les zones rocheuses se ressemblent toutes.
Pas pour le pêcheur expérimenté, qui choisira des secteurs bien précis pour y poser ses lignes, par expl dans les criques, les cuvettes, près des bancs rocheux, sur les bordures de pointe et les pointes, qui sont d'excellents postes.
De même, une roche isolée est un endroit propice: généralement la vie foissonne, et c'est pourquoi les poissons y sont en quête de nourriture.

Des postes intéressants à ne pas négliger: des taches claires entre les rochers, qui signalent la présence de sable, les larges brèches rocailleuses ou encore la proximité d'une barrière rocheuse.
Selon l'heure de la marée, le pêcheur se positionne diféremment.
A marée montante, placez-vous de manière à attraper le courant.
A marée descendante, prospectez les plateaux bas ou il reste encore une bonne profondeur d'eau.

*Les postes en zone sableuse.

Les secteurs sableux sont propices à la pêche, encore faut-il savoir s'y prendre et qu'il y ait une profondeur d'eau suffisante.
A marée montante, les poissons s'aventurent près du bord, pour rechercher les invertébrés qui ont été déterrés par les pêcheurs à pied ou par la force des flots.
C'est l'occasion de placer ses lignes en des endroits stratégiques.
Evitez les secteurs plats et préférez les zones chaotiques, creusées par les courants ou celles qui abritent des algues ou des plantes marines, en particulier les zostères ou les posidonies (ces dernières poussent en Méditerranée).
Les poissons y trouvent de nombreuses proies: il est donc normal qu'ils croisent dans les parages.
A ne pas oublier également les estuaires et l'entrée des canaux désaffectés, ou le limon se dépose.
Les plages parsemées de ridains, de pointes rocheuses ou de bâches sont des lieux très propices.
A privilégier également les plages abritées par une barrière rocheuse.
En effet, à proximité des rochers, ou parfois près du bord s'il y a des cuvettes, de nombreuses espèces sont à l'affût de nourriture.
A marée basse, il est d'ailleurs possible, pour les plus observateurs, de repérer les zones régulièrement prospectées par les poissons.
Voyez-vous des coquilles vides ou brisées en un même endroit ?
il est probable que les dorades royales et grises, les bars, les plies ou les turbots les aient mangés.
Y a t-il plutôt des coquillages comme la patelle ou les bulots?
Congres, vieilles et daurades peuvent être proches.
La nature du fond est un précieux indicateur.
Vous aurez des chances de captures plus importantes dans le sable grossier contenant une forte proportion de débris de coquillages.
La vase dure (et non la vase molle) attire tout autant les beaux poissons, car elle contient des vers comme l'arénicole, très prisé des raies ou des galidés.

voilà, kim.
Revenir en haut Aller en bas
olivier91





MessageSujet: Re: La pêche à soutenir depuis le bord. Sam 01 Nov 2008, 15:30

La pêche au feeder en mer.... faudra que j'essaye.... ça doit bien aller !!
Revenir en haut Aller en bas
http://lsi-immo.fr

La pêche à soutenir depuis le bord.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art de la pêche :: Nos Plans d'eaux :: La mer-
Sauter vers:






Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit