AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRecherchersite
L'Art de la pêche

Le forum est en lecture libre,
un grand nombre de personnes partagent leur savoir sur ce site. Vous en profitez peut être?
Alors, pourquoi ne pas venir les remercier et en faire de même en devenant un Artpêchois. Pour cela rien de plus simple inscrivez vous.



 

Retour Accueil| Partagez|

Le ferrage à la touche [Explications]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
gauthier du 59





MessageSujet: Férrage à la touche [Déscritption] Sam 23 Déc 2006, 13:05

bonjour

voila je me posai cette question et j'aimerai avoir votre avis



S'agissant de la pêche du brochet ou du sandre au vif, le ferrage a la touche (ou ferrage immédiat) fait le plus souvent, hélas, encore figure d'hérésie chez les pratiquants. "Encore une invention de parisiens", pensent les adeptes du "laisser mordre".
Ce scepticisme est bien compréhensible : combien de fois ne nous a-t-on pas rabâché qu'il fallait attendre le second départ pour ferrer ? La fameuse légende de cette cigarette, qu'on aurait largement le temps de savourer avant de se décider à "claver" la gueule d'un grand bec, a la peau dure. Aussi dure que la mâchoire "pavée de plus de 700 dents" de notre "requin d'eau douce", dans laquelle les hameçons n'auraient aucune prise, d'où la nécessité de laisser avaler.

Des sacrifices souvent inutiles


Le ferrage retardé présente, il est vrai, un énorme avantage : il est imparable! Un brochet (ou un sandre) piqué dans la gorge ou l'estomac est un brochet pris, il n'a aucune chance de se décrocher. Hélas, c'est aussi un brochet mort dans la majorité des cas, qu'on le garde, qu'il casse la ligne ou qu'on le relâche...

Même en supposant qu'il en réchappe, ce sera au prix de blessures et d'abcès particulièrement graves. Prétendre qu'il suffit de couper le bas de ligne au ras de la gueule d'un carnassier qui ne fait pas la maille et que les sucs gastriques se chargeront de dissoudre l'hameçon, c'est se donner bonne conscience à peu de frais.
Cet alibi repose sur le fait qu'il arrive de trouver un ou même plusieurs montages en cours d'oxydation dans l'estomac d'un carnassier pris à la ligne : on en déduit que ça n'a pas l'air de le gêner. L'argument n'est pas sérieux car il ne tient pas compte des poissons qui n'ont pas survécu : c'est un peu comme si l'on affirmait que le cancer est une maladie bégnine... en ne s'appuyant que sur le chiffre des quelques malades qui s'en sortent bien!

La vérité est beaucoup moins glorieuse : le pêcheur au vif qui "assure" la prise en laissant avaler, accepte plus ou moins consciemment de sacrifier plusieurs brochetons ou sandrillons plutôt que de prendre le risque de rater un poisson maillé. Un tel choix pouvait à la rigueur se comprendre quand le poisson abondait et que l'on n'était pas très informé des techniques modernes, mais aujourd'hui il est d'autant plus critiquable que les populations de carnassiers, brochets en particulier, sont souvent mal en point.
Tout aussi efficace


Beaucoup de pêcheurs pensent que l’augmentation de la maille du brochet 60, ou encore l’établissement d’un quota journalier, n'auraient aucun sens sans une interdiction de la pêche au vif. Personnellement, je suis contre le principe d'une telle interdiction. Il existe une 3ème voie : le ferrage à la touche.

Il consiste à ferrer rapidement, pour que l'hameçon se plante dans la machoire du poisson (partie très peu vulnérable de son anatomie) avant que l'appât n'ai été ingurgité au-delà de l'oesophage.
Bien entendu cette technique se heurte à une difficulté : comment savoir à quel moment ferrer ? Si on laisse avaler la question ne se pose pas (il suffit d'attendre "assez longtemps"), mais pour piquer le poisson au bord de la gueule, comment être sûr que c'est le bon moment ?

La réponse est simple : un pêcheur à la cuiller, au poisson nageur ou au mort manié ne se pose pas la question : il ferre dés qu'il sent une touche. Hé bien au vif il est parfaitement possible de faire la même chose, à condition toutefois de modifier son système d'armement en conséquence. En effet, les armement discrets pour le ferrage retardé, destinés à être avalés facilement (et donc les plus discrets possibles), ne permettent pas de ferrer à la touche avec des garanties de succès suffisantes. Il faut donc des montages spécialement adaptés pour que la méthode révèle toute sa valeur et son efficacité.

Efficacité ? Hé bien oui, en effet, avant de parler technique pure et taille d'hameçon, il faut ajouter un chapitre important concernant le ferrage à la touche : son intérêt ne se limite pas, loin s'en faut, à préserver les juvéniles. Et s'il n'est pas possible, en toute objectivité, de prétendre qu'il est à 100% aussi fiable, il peut pourtant se révéler nettement supérieur dans certains cas de figure, en termes de plaisir de pêche, mais aussi d'efficacité.


Parfois plus rentable


D'un point de vue purement pragmatique, le ferrage à la touche peut également se révéler plus performant que le ferrage retardé. Il constitue même la solution technique la plus rationnelle, dans au moins trois cas de figures rencontrés fréquemment en pêchant au vif ou au mort posé.
Les rivières à courant vif


Si l'on attend trop longtemps avant de ferrer, on s'expose à un double risque : celui de voir le poisson relâcher parce que la pression du courant sur le fil finit par éveiller sa méfiance, et celui de rater complètement son ferrage parce que le courant a entraîné des mètres de bannière hors du moulinet (le même problème peut se produire en lac, par grand vent).
Les secteurs très encombrés


Que ce soit dans un amas de bois noyé ou dans un herbier très dense, le carnassier, après l'attaque, n'a que quelques mètres à parcourir pour regagner l'obstacle. Là aussi, le risque est double : le poisson sent une résistance et recrache, parce que la ligne se prend dans quelque chose, ou bien il avale; mais il est trop engagé dans l'obstacle et il faut se résoudre à casser la ligne. Non seulement on perd le poisson, mais il risque de crever.
Les carnassiers tatillons


Nous avons tous étés confrontés à ces faux départs, quand le poissons s’empare du vif ou du mort posé, parcourt quelques mètres, puis recrâche l’appât et n’y revient pas. Les raisons de ces « ratages » peuvent êtres multiples : montage insuffisamment sensible ou coincé dans un obstacle, détail quelconque éveillant la méfiance du carnassier, ou encore, et c’est plus fréquent qu’on ne le pense, poisson qui attaque par agressivité mais sans intention d’avaler, et qui recrâche le vif après l’avoir tué ou éloigné de son territoire.

Dans ces cas là le poisson est perdu et la frustration est grande, d’avoir patienté tout ce temps pour échouer si près du but. Le ferrage à la touche, avec un armement adapté, peut résoudre ce problème, et les quelques poissons perdus car mal piqués seront compensés par ceux que l’on a piqué avant qu’ils ne recrâchent.

En conclusion, le ferrage à la touche est plus éthique (respect du poisson non maillé), procure plus de plaisir (des combats plus intenses et plus incertains, satisfaction d'avoir pêcher proprement), et s'il fait parfois manquer quelques poissons il en fait également prendre que l'on aurait manqués (relâchés, accrochages).

Pour celui qui l'adopte, le bilan est globalement positif. Alors, le ferrage à la touche, adoptons-le ! La page suivante aborde l'aspect technique des montages et du ferrage.


source:http://www.carnassiers.com/sommaire/perfectionnement/techniques/appats-naturels/vif/ferrage-rapide.html


voila je voudrai avoir votre avis : si vous pretender que le montage en ferrage a la touche est positif a votre gout ou si vous pretender qu'il est negatif


merci
Revenir en haut Aller en bas
Thierry72





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 13:08

je préfère perdre un poisson que de le massacrer,donc pour moi vif escher d'un seul hameçon simple,et ferrage au plus vite ,j'emploie que le triple lorsque je pêche avec de gros vifs,mais toujours piquer par la gueule. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://pecheur.forumactif.com/index.forum
Invité
Invité



MessageSujet: ferrage a la touche Sam 23 Déc 2006, 13:22

Aprés cette grande lecture Shocked je vai beaucoup réfléchir avan le ferrage,et surtout demander conseille a un ami de péche qui se reconétra Wink bravo gauthier Very Happy Very Happy et au plaisir de relir un de t'est articles!
Revenir en haut Aller en bas
nawapeche





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 13:23

pour ma part idem que thierry, sauf que j'utilise souvent deux triples ou un simple et un triple pour un ferrage encore plus immédiat Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://sanguinetpeche.site.voila.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 13:27

bien vu nawa ça s'appelle un montage stewart; pour ceux qui l'ignorais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Thierry72





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 13:30

oui Dom,bon montage aussi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://pecheur.forumactif.com/index.forum
gauthier du 59





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 13:36

ok merci


en faite nawa le montage que tu utilise est celui la:


[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
nawapeche





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 13:37

mon préféré, surtout que je pêche souvent à fond et au mort décollé
Revenir en haut Aller en bas
http://sanguinetpeche.site.voila.fr
gauthier du 59





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 14:11

montage stewart:


[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 14:14

il fout les pétoche celui là requin requin
Revenir en haut Aller en bas
gauthier du 59





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 14:16

tu parle du dessin ou du brochet?? lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 14:20

lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
nawapeche





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 14:29

pas envie de le voir en vrai pale
Revenir en haut Aller en bas
http://sanguinetpeche.site.voila.fr
gauthier du 59





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 14:31

lol! lol! requin
Revenir en haut Aller en bas
gauthier du 59





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 14:56

comment fait on réellement pour ferrer ?? on ferre dès que le bouchon pars ou on attend un peu??
Revenir en haut Aller en bas
nawapeche





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 14:57

dés qu'il part car si tu attend ce n'est plus un ferrage à la touche
Revenir en haut Aller en bas
http://sanguinetpeche.site.voila.fr
gauthier du 59





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 14:59

ok merci nawa Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 15:00

si tu utilise un montage stewart tu peut ferrer quasiment a la touche; autrement avec un simple juste piqué dans le nez du vif attend l'espace de quelques instants (30 secondes a 1 minute grand maxi) Wink
Revenir en haut Aller en bas
gauthier du 59





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 15:01

ok dom
Revenir en haut Aller en bas
bruno93





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 16:27

ilsuffit de piquer le vif par le dos... :santa:
Revenir en haut Aller en bas
http://llupiakikou.wifeo.com/
Le Grand blanc





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Sam 23 Déc 2006, 22:01

Je n'ai rien à ajouter tout est dit Wink

Je ne connaissais pas le nom de ce montage, j'irrai coucher moins bête merci Wink

_________________

Nous avons 14986 Artpêchois | 574780 messages | 37405 sujets et Patrick235 est le dernier inscrit sur ADLP
Revenir en haut Aller en bas
http://www.art-de-la-peche.com
gauthier du 59





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Dim 24 Déc 2006, 01:52

oui par le dos avec un triple mais c'est direct ou retardée??,
Revenir en haut Aller en bas
Thierry72





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Dim 24 Déc 2006, 02:19

Wink direct.
Revenir en haut Aller en bas
http://pecheur.forumactif.com/index.forum
gauthier du 59





MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Dim 24 Déc 2006, 02:39

ok, merci thierry
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Dim 24 Déc 2006, 04:28

tu n'as plus qu'a aller a la peche maintenant et si tu n'as pas de touche dit toi que ça n'etait pas le bon jour mais ne baisse pas les bras car quand tu auras fait ton premier poisson ainsi tu verras que cela reste un moment magique et croit moi tu y retourneras Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le ferrage à la touche [Explications] Aujourd'hui à 05:08

Revenir en haut Aller en bas

Le ferrage à la touche [Explications]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art de la pêche :: Nos techniques de pêche :: Aux Carnassiers :: Généralités-
Sauter vers:






Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sports et Passions | Pêche