AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRecherchersite
L'Art de la pêche

Le forum est en lecture libre,
un grand nombre de personnes partagent leur savoir sur ce site. Vous en profitez peut être?
Alors, pourquoi ne pas venir les remercier et en faire de même en devenant un Artpêchois. Pour cela rien de plus simple inscrivez vous.



 

Retour Accueil| Partagez|

Le phénomènes des marées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kimi du 22





MessageSujet: Le phénomènes des marées. Lun 03 Mar 2008, 01:31

Salut à vous,



Le phénomène des marées et son influence sur la pêche.

* Il ne fait aucun doute , la marée a une grande influence sur la pêche.
Dans bien des cas, elle règle l'activité alimentaire des poissons, leur ouvrant l'appétit ou ne satisfaisant pas celui-ci.


* La pêche est influencée par la météo et le vent, mais aussi par la marée
qui ce produit deux fois par jour.
Comme la lune est plus proche de notre planète que le Soleil, son attraction est plus forte que la sienne.
Les mouvements de la mer suivent par ailleurs le rytme du jour lunaire, qui est de 24 h 50 mn.
Les horaires des marées sont donc décalés d'un jour à l'autre.
Au moment de la pleine lune et de la nouvelle lune, la Lune et le Soleil sont alignés sur un même axe.
Les forces s'ajoutent et produisent les marées les plus fortes, appelées
"marées de vive -eau" (coefficient supérieur à 75).


Deux moments forts.

* Il y a deux périodes dans l'année où les marées sont particulièrement importantes: le premier jour du printemps (21 mars) et de l'automne (23
septembre ), au moment des équinoxes.
Cela s'explique par le fait que le Soleil passe dans le plan de l'équateur.
Le coéfficient de marée est alors supérieur à 110 et peut même dépasser
116 pour atteindre 120 .
Dans ce cas, il s'agit de marées exeptionnelles qui ont lieu tous les 4 ans et demi.
Lorsque les astres sont en quadrature, c'est- à -dire qu'ils sont perpendiculaires par rapport à la Terre, les forces se contrarient et les marées sont faibles.
On dit alors qu'il s'agit de "marées de morte-eau" (coefficient inférieur à 75 ).

Des multiples influences.

* La force des marées est également influencée par la rotation de la Terre
la profondeur de l'eau et la configuration géographique.
La Méditerranée subit peu l'influence des astres, car c'est une mer fermée.
La marée est donc très faible.
On consacre un marnage (dénivellation entre la pleine mer et la basse mer) d'environ 40 cm.
Bien souvent ce mouvement ne se voit pas, car les facteurs météorologiques peuvent contrarier les mouvements d'eau.
Ainsi, un simple coup de vent (mistral, tramontane ) suffit à masquer la maréee ou à l'aténuer.
A marée descendante, la mer met 6 h 12 mn pour se retirer.
Il faut un même laps de temps pour qu'elle recouvre l'estran à marée montante.
Que ce soit en jusant (marée descendante) ou au montant (marée montante), il y a une courte période d'environ 10 mn ou la mer se stabilise.
On parle alors d'étale de basse mer ou de haute mer, selon les cas.

La règle des douzièmes.

* Cette règle permet de suivre le niveau de la mer de faàon approximative, à partir de l'heure de marée (basse ou haute).
Les pêcheurs à pied qui ont l'habitude de s'aventurer sur l'estran la connaissent bien.
Elle leur permet en effet de ne pas se laisser piéger par la marée montante.
Donc, ce qu'il faut savoir c'est que la mer monte- ou descend- d'un douzième la première heure, puis de deux douzièmes la deuxième heure, puis de trois douzièmes la troisième heure.
La quatrième heure, elle monte - ou descend- de trois douzième puis de deux douzièmes la cinquième heure et d'un douzième la sixième heure avant d'atteindre la pleine mer ou la basse mer.

Bon à savoir.

En quoi la marée peut-elle influencer les résultats de pêche ?
A chaque mouvement deau, le fond est brassé.
C'est une importante source d'approvisionnement en nourriture pour la faune.
Certains coquillages sont déterrés, des animalcules se détachent des herbiers, d'autres animaux sont emportés vers le large ou, au contraire, déposés vers le bord.
Les poissons en profitent pour salimenter.
Avec de l'expérience, le pêcheur fait de même.
En règle générale, sachez que, dans la pleine eau, les prédateurs se mettent en chasse au jusant.
A marée montante, ils se tiennent plutôt sur des postes d'affût.
Depuis le bord, il faut penser à prospecter les secteurs où l'eau peut s'engouffrer au montant, (chenaux, couloirs entre les rochers, criques, baïnes... ) et les secteurs ou leau peut être retenue à marée descendante
Seuils, dévers, secteurs rocheux.

Cas Exceptionnel.

*La marée est plus forte dans la baie du Mont-Saint- Michel que partout ailleurs sur notre littoral.
Il y a deux raisons à cela:

1 La présence de la presqu'îl de Cotentin sur laquelle rebondi la marée venant du large.

2 Une faible profondeur des fonds marins dans le golfe normand-breton
qui provoque un accroissement de l'amplitude des ondes de marée.


Voilà, sur ce: bonne pêche + vacances :(

KIM
Revenir en haut Aller en bas
Kimi du 22





MessageSujet: Re: Le phénomènes des marées. Lun 03 Mar 2008, 02:09

Ce lien, vous fera comprendre le phénomène des marées.

http://www.kerignard.com/marees/index.htm

kim
Revenir en haut Aller en bas
adrien





MessageSujet: Re: Le phénomènes des marées. Lun 03 Mar 2008, 07:53

Exélent texte avec des informations très pertinentes et un lien facile à suivre en complément,merci Kim.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le phénomènes des marées. Aujourd'hui à 03:26

Revenir en haut Aller en bas

Le phénomènes des marées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art de la pêche :: Nos Plans d'eaux :: La mer-
Sauter vers:






Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit