AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRecherchersite
L'Art de la pêche

Le forum est en lecture libre,
un grand nombre de personnes partagent leur savoir sur ce site. Vous en profitez peut être?
Alors, pourquoi ne pas venir les remercier et en faire de même en devenant un Artpêchois. Pour cela rien de plus simple inscrivez vous.



 

Retour Accueil| Partagez|

Histoire sur notre anguille. [Description]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kimi du 22





MessageSujet: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 02 Mar 2008, 07:43

Salut à vous,

Histoire sur notre anguille Smile

saviez-vous:

Encore un peu d'histoire sur notre anguille.

grande aventure océane de l'anguille,

Au large des Bermudes,à l'est de la Floride,ces eaux atlantiques ont l'originalité de porter des algues flottantes, les Sargasses, qui créent un univers privilégié pour toute une faune marine dont Anguilla anguilla.
A la manière des fucus, ces algues brunâtres s'ornent de vésicules qui leur assurent une relative flottabilité.
Un habitat mouvant se crée qui favorise étonnamment la vie marine avec certaines spécificités qui doivent convenir aux anguilles...et c'est là un autre
pationnant mystère du fameux (Triangle des Bermudes! Les Sargasses sont
probablement la plus grande frayère-écloserie naturelle de la planète bleue.

2* Un poisson mytique et ses légendes.

Parmi les poissons mytiques,l'anguille vient en bonne place.
Ses moeurs étranges ont dérouté les anciens: cette creature vénérable
était fille des eaux, selon les Egyptiens et elle symbolisait l'harsomtous
ou soleil levant. Déjà les Béotiens: en pratiquaient l'élevage dans les Copaïs, mais le poisson richementparé d'atours fleuris devenait offrande
au cour de sacrifices aux Dieux, pour les Grecs.
Anguilla naissait des entrailles de la terre(peut-être n'est-ce pas vraiment
ce qu'avait formulé Aristote?)
Elle était l'objet de bien des soins pour l'élever, l'apprivoiser et parvenir à lui faire quêter sa nourriture dans la main. Par la suite suprême hommage
à l'illustre guerrière de Troie, l'animal familier devenait "Hélène des repas"
mais au cours de grands festins où on la dégustait pour la finesse de sa chair.
Les Hébreux l'ignoraient car les écritures prônaient de ne pas consommer
d'animaux aquatiques sans écailles et pour cela, réputés impurs(pourtant
de nombreuses mais minuscules écailles avortonines sont fortement imbriquées dans la peau)
Plus attirés par rouget, ou St Pierre, les Romains ne se pationnant pas
pour cette anguillidé sinon pour le pêcher astucieusement, mais sans noblesse de l'art!
Point de ligne de pêche,mais plutôt de la tripe de mouton livré au courant
Dès que le poisson ayant engamé ce drôle d'appât le pêcheur s'appliquait
à souffler dans le boyau et ce ferrage gazeux lui permettait de haler la capture ébahie! plus tard transformée en lanière de fouet, la peau du poisson permettait de" donner l'anguillade" aux jeunes indociles.

On ne sait pas comment les hommes préhistoriques de Scandinavie pêchaient les anguilles, mais on a la preuve qu'ils l'appréciaent beaucoup
car elle est omniprésente parmi les relefs de leurs provisions.
Même si elles sont parfois coquines les légendes gardent beaucoup de charme, et l'anguille y est entrée.
Elle aussi semant dans son sillage des expressons en tous genres.
Evocation parisienne de symbole phallique si on peut prosaïquement (anguille de Colecif)
l'anguille devient sujet d'humour.
Le 1er Avril quand on exprime "apprenez belles jeunes filles, que l'anneau s'offre avec l'angulle. Elle redevient très à la mode dès que l'on parle
à la manière des Grecs qui songeaient à leurs hommes politiques de pêcheurs en eau trouble.... tant il est techniquement vrai qur pour susciter l'anguille,il faut gratouiller le fond vaseux!
KIM .
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kimi du 22





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 02 Mar 2008, 07:45

Suite:

poisson mytique et ses légendes.

L'instinc de toutes les audaces.

Les migrations des poissons sont déterminées par trois raisons majeures:
se nourrir en pistant leurs proies plus ou moins mobiles, frayer dans des biotopes les plus favorables à leur biologie ou hiberner dans des fonds convenables.
Les anguilles constituent le plus authentique groupe de poissons dits catadromes) à savoir voués à frayer en mer, en masse et poussés à retourner en eau douce, pour l'essentiel de leur vie consacrée à leur croissance.
Cela, c'est le programme immuable des anguilles.
Rien ne saurait les détourner de cette tendance innée qui les pousse à réaliser alors les prouesses aquatiques les plus difficiles après avoir surmonté parfois tant d'obstacles terrestes.

C'est le temps des métamorphoses.
Femelles de( 12 ans) et mâles âgés en moyenne de (9ans) se parent autrement pour le plus grand pélérinage aux Sargasses, vrai sanctuaire
des anguilles, en vue de la survie de l'espèce.
Magiquement, les yeux s'agrandissent, le museau s'allonge et s'affine, la peau s'assombrit dorsalement et devient noire, tandis qe celle du ventre
s'éclaircit de blanc très argenté.
Alors ces anguilles "argentées"cessent soudain de se nourrir.
Entre Septembre et Octobre, s'amorce la longue dévalaison depuis les eaux douces et la mer.

Profitant des fortes crues, les anguilles se lovent, presqu'en boule au raz du fond, et se laissent rouler par le courant de flot, répondant docilement à l'appel irrésistible d'un instinc incontrôlé.
Les poissons des eaux closes connaissent les pires difficultés: pour fuir
l'étang ou le lac: point d'émissaire pour nager vers la frayère natale.

Seul l'instinc atavique peut les sauver: il les guide par les chemins de terre, à la faveur des nuits humides, leur faisant franchir les champs dans l'herbe mouillée.
Languille affirme ainsi d'étonnantes aptitudes pour résister à l'émersion.
Elle les doit à ses minuscules orifices branchiaux qui empêche la désydratation: ces fentes savent assurer la plus parfaite obturation de l'appareil respiratoire.
De plus, pour ce vrai parcours du combattant, l'anguilliforme est aidée par une forte couche de mucus qui protège son corps et maintient celui - ci
humide.

2* Elles sont toutes là...elles sont venues!...il y a m^me celles de Méditerrannée, les américaines(Anguilla rostrata) et le périple, dont l'itinéraire est connu aujourd'hui grâce au Danois , Johanes Scmidth)
va s'étaler sur environ 4000km, le pilotage étant peut-être assuré par une parfaite sensibilité aux champs électriques des océans(courants marins,
rotation planétaire etc) et au magnétisme terreste.
C'est le record animal our frayer.

3* La ponte a lieu sous une belle couche d'eau (400m) au-dessus de grands fonds (6000m et plus).
Sédentarisées par impossibilité de remonter, les femelles deviennent stériles et meurent sur ce site.

Vers " Mars- Avril, des larves naîtront qui apparaissent semblables à des feuilles de saule tranlucides rubanées: ce sont les(leptocéphales 5 à 15mm) qui progressivement vont regagner les couches superficielles pour trouver les courants porteurs, dont le Gulf Stream, et passivement , vont ainsi effectuer la longue transgression océanique vers l'Europe(peut-être
2 à 3 ans).
Autre métamorphose, la larve devient civell ou pibale une mini-anguille
aiguillon) paradoxalement plus courte que la larve.
Elle est encore translucide et ses organes sont parfaitement visibles.Ayant remonté le talus continental, elles se rassemblent curieusement en bancs lngiformes très distinct les unes des autres, les "cordons" , chacun semblant "sentir" déjà sa propre destination, bien programmée immuables
génétiquement , afin de retrouver précisément les eaux ou vivaient leurs
géniteurs, pour les coloniser à leur tour.

Dès la mi - Octobre, les populations piscicoles des estuaires du Golf de
Gascogne reçoivent ces abondantes promesses de vie, en un vrau flux vivant.
En Février les civelles atteindrnt la Manche et la Baltique ne les verra qu'en Avril.

3 * La phase océanique.

4*La vie estuarienne:
Le séjour en estuaire marque une transition et l'adaptation au procain milieu d vie, celu des eaux douces.
Une autre métamorphose, s'esquisse doucement durant cette période estivale: tandis que la civelle active croît plus rapidement , sa coloration
change, le dos se pigment et s'assombrit ,languille se pare dorsalement de brun vert mordoré, tandis qe ses flancs jaunissent et s'émaillent fnement
c'est à dit'on "l'anguille jaune" qui à acquis son brevet aptitude à lremonter les cours d'eau, pourtant , une bonne partie de cette opulation va se fixer dans le substrat sablo-vaseux des estuaires: ce sont en majorité des mâles.
Ces poissonnets sont affamés et leur voracité va s'accentuer lors des remontées nocturnes; après une alimentation planctonique, ce sont oeufs
d'alevins,insectes (sauterelles) ou larves d'insectes (chironomes, coléoptères, etc) vers dont sangsues et mollsques, qui seront les proies des juvéniles.
Plus tart, très carnassière, l'anguillera chassera(chabots, épinoches, ou amproies) mais aussi grenouilles, point d'obstacle pour arrêter un tel élan vital: la reptation en milieu humide, pour traverser les berges, se joue d'eux, tandis que l'extrème acuité olfactive complète le guidage vers le milieu aqueux du plus long séjour terreste, fût'il un puits!...

5* Portrait- robot d'une championne.

Poisson lucifuge puisqu'il fuit la lumière, chasse donc préférence la nuit.
Corps très allongé, serpentiforme, coloration dorsale : brun. Flancs jaunâtres et ventre blanc. Machoire inférieure à peine prognathe (saillante) p etites dents acérées disposées en cardes, 2narines tubes au
museau et 2 évents olfactifs portérirurs.
Dimorphisme dû à l'alimentation pour la même espèce: museau plat et court (régime piscivore)opposé à museau plus effilé(régime à base d'invertébrés) Modestes nageoires pectorales courtes et arrondies.
Pas de nageoires pelviennes (ventrales) longue nageoire dorsale placée
très en retrait des pectorales: elle est unie à la partie caudale et à la nageoire anale et qui semble donc de frmer un tout, partie postérieure
du corps très aplatie.

Taille commune : 10 à 80cm maximale: 1, 50 m minimale légale (variable) 12 cm . Poids maximal (4 à 5kg exception faire de centaine des
14 autres espèces de ce genre, comme "australis" ou "dieffenbachi)
1, 80 m pour 12 à 15kg)

Bon excusez moi, de cette longueur de pages, mais e voulais le taper jusqu'à la fin, au lieu de faire des petits paragraphes?

Comprenez pourquoi j'aime ce poisson, qui symbolise une puissance inégalée par tous les animaux et même les hommes?

Sur ce, bonne lecture, qui apportera à chacun de vous un + à travers ce fameux poisson!!

Halieutiquement, kim du 22
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kashima





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 02 Mar 2008, 07:58

Beaux récits !!!

Moi aussi, j'apprécie énormément ce poisson mais on en voit de moins en moins !!!
Il serait temps que la pêche à la civelle soit interdite ...

A+
Revenir en haut Aller en bas
nono51





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 02 Mar 2008, 11:05

:bs:



Je pense aussi que de pêcher les civelles ressemble a un véritable massacre lolfou .
J'ai essayé de pêcher l'anguille avec de petites ablettes ou des morceaux de poissons. J'ai eu beaucoup de départs mais presque tous loupés (ferrage dans le vide ou décrochage)
J'aurai aimé connaître d'autres techniques comme par exemple le ver en plombé et comment m'y prendre, avec quel matériel. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Kimi du 22





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 02 Mar 2008, 11:40

:bs: Nono 51

J'en parle sur le topic (anguille) logiquement tu devrais trouver ta réponse Smile


Bonne soirée, kim
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 02 Mar 2008, 12:29

Je ne me lasse pas de tes post Kim. Merci beaucoup! :cheers:
Revenir en haut Aller en bas
carnacier49





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Lun 03 Mar 2008, 04:59

merci kim
Revenir en haut Aller en bas
http://www.carnacier49.123.fr
adrien





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Lun 03 Mar 2008, 08:16

Merci Kim c'est très instructif. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 30 Mar 2008, 03:00

oui merci kim
en parlant de pêche a l' anguille est-ce-que quelqun connait la pêche "a la bigner " ?
Revenir en haut Aller en bas
carnacier49





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 30 Mar 2008, 03:20

scratch non je ne connais pas
Revenir en haut Aller en bas
http://www.carnacier49.123.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 30 Mar 2008, 03:29

mon grand-père pêchait comme sa (je l' ai pas connu donc je peut pas lui poser de question)
j' ai trouver un article sur internet :
— Et la bignée, c’est comment ?
— D’abord, on allait le soir, en pantoufles pour ne pas faire de bruit, ramasser de gros vers de terre, les béguins, dans les plates-bandes du jardin que nous avions pris le soin d’arroser ; j’étais chargé de tenir la lampe électrique. On les gardait dans une boîte de conserve jusqu’au lendemain, et là, pas besoin d’hameçon : il suffit de prendre un fil fin et, avec une longue aiguille, d’enfiler les béguins dans toute leur longueur, d’un bout à l’autre. Quand on en a deux ou trois mètres, on roule en boule le fil gainé de vers, c’est gros comme un poing, on fait un bon nœud, on l’accroche au bout de n’importe quel bâton et on trempe. Dès qu’on sent une anguille mordre, on soulève et elle retombe là où vous la lancez. Quand on allait à pied sur le bord des douves, on ouvrait un vieux parapluie qu’on renversait sur l’herbe, il fallait viser juste, comme avec les grenouilles ! Mais quand on prenait la plate du grand-père, à la marée montante, on ramait jusqu’à aller s’embosser dans le bras de Cordemais et là, on les faisait directement tomber au fond. Fallait voir : ça nous grouillait entre les guibolles..
Revenir en haut Aller en bas
carnacier49





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 30 Mar 2008, 03:41

ha ok s'est se que nous appelons la pêche a la vermée et nous les vers on les enfilent sur de la laine et quand les anguilles ont leurs petites dents prisent dans la laine,on lève doucement la canne et les anguilles tombent dans 1 grand parapluie se qui t'évite de courrire après dans l'herbe
Revenir en haut Aller en bas
http://www.carnacier49.123.fr
carnacier49





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 30 Mar 2008, 03:43

mais plus personne ne pêche comme cela et s'est d'ailleurs bien dommage car quand j'étais môme,j'adorais voire les anciens pratiquer cette pêche dans la moine.je crois qu'elle se pratique encore 1 peu dans les marrais poitevin mais je ne suis pas sur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.carnacier49.123.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 30 Mar 2008, 03:57

oui c' était dans la laine, mais c' est peut être interdit cette pêche ( part dans certain endroit )
Revenir en haut Aller en bas
carnacier49





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 30 Mar 2008, 04:13

non je ne pense pas que se sois interdis mais simplement la fleme d'enfilé les vers sur la laine car cela prend beaucoup de temp lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.carnacier49.123.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 30 Mar 2008, 05:01

lolfou sa c' est sur
Revenir en haut Aller en bas
Kimi du 22





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 30 Mar 2008, 10:28

Salut Street-Rider Wink

je pense, que tu dois parler de la pêche à la vermée, comme certains membres en parlent en décrivant comment faire la vermée.

KIM
Revenir en haut Aller en bas
Kimi du 22





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Dim 30 Mar 2008, 10:38

petite dicton sur notre anguille:

Pêcheur, souviens-toi que l'anguille fuirait par le trou d'une aiguille Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Lun 31 Mar 2008, 05:03

oui c' est sa la vermée mais c' est mon grand père qui apellait sa "la bigner"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Lun 31 Mar 2008, 05:04

par le trou d' une anguille scratch
c' est a dire par un petit trou ?
Revenir en haut Aller en bas
yodiar





MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Lun 31 Mar 2008, 06:08

Super article Kim, merci sunny je me suis toujours demandé comment elles arrivaient à retrouver leur chemin, mais là, si je comprends bien, la mémoire du lieu est dans les oeufs? c'est dingue ça!

Comment se fait il que les femelles meurent à 400m de fond en devenant sédentaires alors que les petites s'en échappent? elles se laissent mourir après la reproduction alors fouetter

Je n'aurai pas pensé que ça vivait si vieux une anguille, j'ai toujours entendu dire qu'elles migraient vers la mer des sargasses tous les 7 ans :face:
Entre nous, on peut dire qu'elles sont voraces, certains soirs elles sont beaucoup plus finaudes qu'on le dit scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Lun 31 Mar 2008, 10:03

je ne pas si sa c' est vraiment passé mais j' ai entendu dire qu' un pêcheur est mort d' une anguille qui lui ai rentrer dans la bouche, la gorge puis après ...
attention: n' ouvrer jamais la bouche en dé déprennant une anguille lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Lun 31 Mar 2008, 11:55

Sa doit faire bisard d'avaler une anguille fin bon esseiller pas ( conseil )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Lun 31 Mar 2008, 12:12

ben on doit la sentir passer on va dir lolfou horrible !!
belle mort
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Lun 31 Mar 2008, 12:16

arette tu est dégeullasse lol 100pour100 manu bon faudrait se faire une virée pêche avec tous ceux du 35 qui font partit du forum !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire sur notre anguille. [Description] Aujourd'hui à 04:57

Revenir en haut Aller en bas

Histoire sur notre anguille. [Description]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art de la pêche :: Nos techniques de pêche :: Aux Carnassiers :: Généralités-
Sauter vers:






Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit