AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRecherchersite
L'Art de la pêche

Le forum est en lecture libre,
un grand nombre de personnes partagent leur savoir sur ce site. Vous en profitez peut être?
Alors, pourquoi ne pas venir les remercier et en faire de même en devenant un Artpêchois. Pour cela rien de plus simple inscrivez vous.



 

Retour Accueil| Partagez|

amis carpistes ceci est pour vous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
mg59





MessageSujet: amis carpistes ceci est pour vous ! Jeu 06 Mar 2014, 11:40

Germaine et Robert...
6 mars 2014, 07:33
On m’appelle Germaine ! 
Ce prénom, je ne l’ai pas depuis très longtemps. Il m’a été donné quand j’ai atteint l’âge vénérable de 20 ans. Je vis dans une vieille ballastière de 7 hectares, je ne sais trop où sur cette terre, le seul voyage que j’ai fait, c’est celui que je dois à un pêcheur de brochet,  de sa mare à vifs à cette ballastière riche en requins d’eau douce. Je voyais bien défiler le ciel depuis le grillage de son seau mais je serais bien incapable de dire  quel chemin il a pu emprunter pour m’amener dans ces eaux pleines de danger. 
Je sais que je ne reverrai plus, ni mes frères et sœurs ni ma famille. Ce voyage aurait pu être le dernier, mais au moment où ce pêcheur a voulu me locher, j’ai glissé de sa main humide et suis tombée à terre. Avant qu’il n’ait eu le temps de dire ouf, et en trois soubresauts,  je me suis retrouvée dans l’eau. Deux coup de queue de plus et je lui échappais définitivement. 

Ce jour-là, j’ignorais tout de la vraie vie et aucun des dangers que j’allais affronter ne m’était connu. J’ai tout d’abord échappé à une première chasse de Maitre Esox en me réfugiant dans une vieille cruche jetée là par je sais qui. J’ai compris  que cette poterie serait un repaire sûr tant que je pourrai m’y loger. Son entrée rétrécie ne permettait pas aux dents de l’étang de m’en extirper. Mais, les premiers temps, quelles peurs j’ai ressenties… On ne peut l’imaginer sans avoir été carpe soi-même. Le temps a passé, les semaines, les mois,  l’année… Après un an, je me suis trouvée à l’étroit, et il a bien fallu trouver un autre endroit pour me loger plus confortablement. J’ai eu de la chance : un jour où je faisais une sortie prudente, je suis  passée près d’un monticule de roches sur  lequel une vieille branche s’était amarrée. Je pesais alors un bon kilo et j’ai pris le risque d’y élire domicile, l’œil aux aguets,   même si les brochetons ne semblaient plus s’intéresser à moi depuis quelques temps. Instinctivement, je savais que leur maman n’avait pas renoncé, elle, à me croquer. 

Un an plus tard, ce danger-là  n’avait plus cours : j’approchais de deux kilos,  ce qui me donnait,  en quelque sorte, l’immunité aquatique.  Depuis ces deux logements successifs, je me suis instruite de la vie des eaux douces. Il tombait parfois de la grêle, et chose étonnante,   les grêlons étaient de toutes les couleurs, et même sentaient souvent très bon. Ou alors vraiment très mauvais !  Je me suis approchée de ce haut-fond pour essayer de comprendre quels étaient ces grêlons qui tombaient même par jour de grand soleil ! Elles étaient tentantes ces petites boules jaunes, rouges, bicolores, sombres, claires et très goûteuses alors je me suis contentée de donner du groin dedans car impossible pour moi  de les avaler. Il a fallu que j’atteigne une autre taille pour pouvoir les croquer avec mes dents pharyngiennes. Mais quel délice ! J’en mangeais beaucoup de ces billes, en plus de tout ce qui passait à portée de ma bouche : escargots, vers, larves d’insectes, et aussi toutes sortes de graines qui tombaient en pluie,  souvent le dimanche et les jours de fête. C’était d’ailleurs ces jours-là que sur la rive  je voyais le plus de silhouettes et qu’il y avait  le plus d’activités bruyantes. J’ai mis longtemps à comprendre que c’était ces silhouettes, et  qui jetaient les billes colorées et les graines moelleuses dont je faisais mes délices. N’ayant pas fait d’études et n’ayant pas eu de famille, j’ai appris seule la vie. Ca forge le caractère mais il n’est pas facile de devenir ce qu’on est sans méthode et sans instruction. Maintenant, je passe pour une intellectuelle et même Le grand brochet qui voulait me manger quand j’étais petite, me demande de m’occuper de ses démarches administratives. En échange, il m’a promis de ne jamais manger mes enfants quand j’en aurai. Il se trouve que je n’ai toujours pas rencontré mon âme sœur dans mon biotope. Le cœur d’une carpe a ses raisons que la raison aquatique ne connaît pas. 
Un jour que je faisais ma petite sortie gastronomique, j’ai vu une bille qui vraiment était d’un parfum irrésistible. J’ai appris depuis qu’elle était parfumée au Scopex. Je me suis approchée et goulument, je l’ ai aspirée. Quel goût ! C’était presque l’extase. Et je suis repartie, la boulette en bouche vers une autre que je humais à distance. C’est alors  que j’ai ressenti  une  très vive piqûre  dans  ma lèvre inférieure. Oh la peur !  J’ai donné un grand coup de queue pour fuir  l’endroit, et là je me suis sentie retenue par une entrave invisible. J’avais beau partir, une fois à gauche, une fois vers le large, une fois à droite, c’était inexorable, j’étais tirée vers la rive. Je me suis battue contre cette résistance  jusqu’à en perdre la mienne. La rive s’est approchée, et là, j’ai vu plus nettement une silhouette qui tendait une épuisette (j’ai su le nom de l’objet plus tard) et qui m’a emprisonnée. J’étais folle de terreur. D’autant plus que cet être m’avait vraiment malmenée, et ma bouche saignait de toute cette violence. C’était un carpiste ! Après,  j’ai eu des précisions, c’était un de ces carpistes qui s’appellent  entre eux, des Wild Spirit.  Il m’a posé plus ou moins délicatement sur un tapis aussi impressionnant par sa surface que par son épaisseur. J’entendais le carpiste maugréer : « Ah c’est un pin ‘s » !  Je me demandais : « c’est quoi un pin’s » ? Il m’a retiré le fer qui était accroché et là encore, ce fut bien douloureux  tellement il s’y prenait mal pour me décrocher. J’ai saigné et j’ai craint pour mon sourire,  à l’avenir. Après ça, ce pêcheur m’a rejetée à l’eau, jetée plutôt car j’ai  fait un plat sonore : «aïe » en tombant sur la  surface de l’eau.  
J’ai bien vu que je n’avais pas contenté ce pêcheur ; je ne sais pas pourquoi. On dit que je suis belle pourtant,  et ma rangée d’écailles dorées sur ma ligne latérale me vaut des compliments de tous les mâles en mal d’amour. Mon charme est passé inaperçu pour le bipède ! 

Par la suite, je ne me suis plus laissée tenter par les billes qui sentaient le Scopex,  mais bien d’autres Wild Spirit m’ont abîmé la bouche en me tirant violemment de l’eau et en me relâchant sans ménagement.  J’ai appris à devenir méfiante et je me suis détournée presque totalement de ces billes multicolores et même des graines de toutes sortes. J’ai vécu de la nourriture naturelle de la ballastière. Et j’ai  aussi, au fil des années, pris du poids et je suis devenue celle que je suis,  un spécimen comme disent les Wild Spirit.  Ils étaient fous quand ils m’apercevaient, nageant entre deux eaux ou stationnant sous des branches en surplomb. Ah ça c’est vrai que je les ai fait bien enrager à bouder leurs esches sophistiquées et leur The Méthod 

Un jour, sur la rive, j’ai aperçu un autre bipède, très grand et dont la chevelure grise était pleine de clairières. Il parait qu’on dit calvitie partielle. Nous,  les carpes, on n’a pas de cheveux. Notre parure d’écailles est notre toison. Parfois, les Wild Spirit nous arrachent l’une de nos écailles en nous manipulant violemment. Heureusement, elles repoussent.  Ce pêcheur était en tout point différent de tous ces bipèdes que je connaissais depuis ma première capture. Calme, silencieux, mesuré dans son amorçage, il était vraiment… attirant. Pour l’observer tout à mon aise, je suis restée à rôder sur la zone où il avait tendu ses lignes. Vraiment ce pêcheur me fascinait, et puis, je  l’avoue,   que les effluves qui dégageaient de ses appâts, bio c’est sûr,  flattaient mes toutes petites narines. Il m’est revenu cette odeur de presque enfance et je n’ai pas pu ne pas en prendre une de ces billes-là, je salivais vraiment trop. Et c’était si bon que je me suis précipitée sur une autre et encore une autre…jusqu’à me prendre au piège. Je craignais le pire. Ma lèvre serait arrachée et j’allais être molestée… Eh bien non ! Bien sûr,  l’hameçon (j’avais appris entre temps le nom de ce fer tordu qu’utilisent les pêcheurs pour nous capturer)  était bien planté dans ma lèvre. Mais ça ne faisait presque pas mal ! Le grand pêcheur aux  cheveux gris coupés ras m’a amenée gentiment à son épuisette,  et là,  presque rassurée,  je suis entrée dans le filet.  Un grand sourire éclairait le noble visage de Robert. Oui,   son prénom c’est Robert car un autre pêcheur lui a crié quand il a soulevé son épuisette : « Tu en as une Robert » ? Robert, donc,  m’a posée  vraiment très délicatement sur un matelas bien douillet.  Et,  tout aussi délicatement,  il m’a retiré sans la moindre douleur son hameçon dont les ardillons multiples étaient vraiment microscopiques.  L’autre pêcheur s’est approché, avec dans l’œil comme un regret de ne pas être mon ravisseur. Robert a voulu une photo de nous. Il a dit : « Fais vite, il fait chaud et je ne veux pas qu’elle prenne un coup de soleil ». En même temps, il versa sur moi,   lentement,  un seau d’eau rafraîchissante. Les autres,  les Wild Spirit,  n’avaient pas eu ces égards, mais c’est vrai qu’alors je ne faisais que quelques kilos.  Pourtant mes copines bien plus petites que moi et qui connaissent maintenant Robert m’ont dit qu’il était toujours délicat quand il les capturait elles aussi. Moi qui suis célibataire, je me suis éprise de Robert,  et pour le voir (je sais que ça lui fait toujours plaisir) je mords à sa ligne et je fais semblant de tirer et vite je me rends pour le voir de plus près. J’aime qu’il me touche, qu’il me regarde. Je me sens belle dans ses bras. Et je vois bien qu’il est heureux chaque fois de me revoir. J’entends bien les autres carpistes,  les Wild Spirit surtout, le chambrer. L’un d’eux lui a dit un jour, moqueur :  « Eh Robert, ça fait  combien de fois que tu l’as prise la Germaine » ? Et Robert de répondre : « 57 fois, mais je ne m’en lasse pas » ! Pouvait-on imaginer un coup de foudre entre Robert et moi ? Non, bien sûr mais comme on dit,  la réalité dépasse souvent la fiction. Depuis quelques jours, il circule une nouvelle. Robert qui est un homme vraiment intelligent et facétieux, et si beau, vient de créer un club de gentlemen, le WomS ‘ Club… 

Depuis ma rencontre avec Robert, je suis bien plus heureuse. J’ai comme un but dans ma vie de célibataire,  même si  je sais qu’il n’y a jamais eu d’histoires d’amour réussies avec les passionnés de nous, les carpes. Un jour, j’ai entendu une chanson qui sortait d’une boite qu’écoutait un Wild Spirit. Ca chantait : «les histoires d’amour ça finit mal, en général»…
https://www.facebook.com/notes/club-woms/germaine-et-robert/1381003698839585?comment_id=6726¬if_t=like

_________________
Prenez le temps de cliquer sur le lien Facebook merci 


La pêche de la carpe en canal :

https://www.facebook.com/100008585978347/videos/1549041445392040/

a voir www.carpaventure11.over-blog.com


https://www.facebook.com/christophe.babec/notes
Revenir en haut Aller en bas
waza





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Jeu 06 Mar 2014, 12:17

robert c'est ton second prénom? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
mg59





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Jeu 06 Mar 2014, 12:54

waza a écrit:
robert c'est ton second prénom? Laughing
 et non mon ami ! c'est un AMI du club woms  Laughing et membre aussi de ce forum !
mais comme c'est si bien écrit je partage car c'est pas tout les jours qu'une carpe réputée muette prenne la parole  lol!

_________________
Prenez le temps de cliquer sur le lien Facebook merci 


La pêche de la carpe en canal :

https://www.facebook.com/100008585978347/videos/1549041445392040/

a voir www.carpaventure11.over-blog.com


https://www.facebook.com/christophe.babec/notes
Revenir en haut Aller en bas
Robin94





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Jeu 06 Mar 2014, 15:26

Joli récit d'un carpe et d'un carpiste. Pour un poisson ,elle écrit bien  lol!
Revenir en haut Aller en bas
BEATLES





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Jeu 06 Mar 2014, 19:16

un bien joli récit  duff  duff  duff  duff  duff
Revenir en haut Aller en bas
cobra59





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Ven 07 Mar 2014, 00:42

on s'y croirait  duff
Revenir en haut Aller en bas
gex_34
En attente de grade
En attente de grade



MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Ven 07 Mar 2014, 04:58

Jolie récit
Revenir en haut Aller en bas
guigui_73





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Ven 07 Mar 2014, 05:02

Sympa, merci pour le partage.
Un sacré dragueur ce Robert!  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Yves7012





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Lun 10 Mar 2014, 17:52

super, Merci gégé !
Revenir en haut Aller en bas
wardrake





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Jeu 13 Mar 2014, 09:53

J'ai enfin pris le temps de parcourir le récit,
et c'est un régale de changer de point de vu bravo 
Merci GG pour le partage Wink
Revenir en haut Aller en bas
mg59





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Jeu 13 Mar 2014, 09:59

merci ! pour lui
nous sommes quelques un ! a faire part de nos récits dans ce club !
mon petit dernier


Gerard Mercier
 
La naissance d'une passion. • Parfois les passions nous tombent dessus ! Moi je suis tombé dedans ! il y a une trentaine d'années, parti faire une partie de pêche à l'anglaise avec un ami, la mienne m’est arrivée dessus sans prévenir… • C’était pour un entrainement pour le prochain concours, je l’emmenais dans mon jardin secret, un vieux bras mort dont la configuration faisait penser à l’étang où nous allions faire ce concours ! Pendant la partie de pêche nous assistions aux ébats des carpes, nombreuses dans ce lieu idyllique pour pêcheur averti ! Mon ami me dit : • - Gégé tu vois pas toutes ces carpes ! ouah ! j'ai lu un article sur la pêche et les poissons de Daniel Maury. Il parle de cheveux ou un truc dans ce genre, • tu devrais tenter ? Oh ! moi je suis déjà bien pris avec mon anglaise ! Les concours les démonstrations, le boulot… • Voila mon ami m'avait mis sans trop le vouloir une idée en tête : prendre une carpe au cheveu et 2 jours plus tard ,après m'être documenté, je suis parti armé d'une canne à mort manié du célèbre Albert Drachkowich et d'un bon moulinet Mitchel. A mon arrivé tout était calme comme à chaque fois ! Le lieu incitait à la méditation plutôt qu'a autre chose… L'attirail en place : le fameux montage au cheveu avec un hameçon de 10 et 3 grains de maïs sont prêts à goutter l'eau. Mon écureuil confectionné rapidement avec une épingle est prêt lui aussi à bondir ! En attendant la touche future, je pêchais à l'anglaise avec mon épouse venue elle aussi pêcher. Mon ami nous a rejoints peu de temps après. • Nous discutions des brèmes actives sur le poste quand mon ami me dit : • - Gégé l’épingle a bougée ! • Un rapide coup d'œil, je constate que tout était bien en place, hélas. • je retourne mettre mon nez sur mon wagler quand le copain me redit : • -Gégé l’épingle elle a bougée ! • Là j'eu un doute ! Mon ami aurait il forcé sur la bière de la région ? Peu importe par acquis de conscience, je me mets debout devant la canne, prêt a bondir au cas où ! • Et là, à ma grande surprise, le moulinet se met à tourner doucement sans précipitation… • Je lui dis : • - Ca y est une méga brème ! • Je pris la canne en main après un léger ferrage, c'est là que moi aussi, je me suis fait ferrer par… ma première carpe. • Le combat homérique (enfin presque) avec cette carpe qui avait aussi peur que moi me faisait trembler les jambes sur la berge. C était l'affolement ! • A la fin, nous vîmes le monstre passer devant nous ! Et là, surprise et consternation, ce poisson énorme me fit comprendre que mon épuisette serait bien modeste et sans aucune utilité ! • Je confiai alors la canne à ma femme et me jetai à l'eau, dans les deux sens de l’expression, pour récupérer cette carpe épuisée par le farouche combat que nous avions mené.. • Je me suis retrouvé avec une carpe de plus de 15 kg dans les bras, les jambes dans la vase, mais heureux, le cœur prêt à éclater ! • Faute d’expérience, le tapis de réception a été remplacé par la couverture du pique-nique, trempée pour préserver le poisson. • C’est ce jour-là que je suis tombé dans cette folle passion de la pèche de la carpe en Canal.

_________________
Prenez le temps de cliquer sur le lien Facebook merci 


La pêche de la carpe en canal :

https://www.facebook.com/100008585978347/videos/1549041445392040/

a voir www.carpaventure11.over-blog.com


https://www.facebook.com/christophe.babec/notes
Revenir en haut Aller en bas
mat34





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Jeu 13 Mar 2014, 12:39

Magnifique recit, quelle belle histoire !!!
Revenir en haut Aller en bas
Yves7012





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Jeu 13 Mar 2014, 12:59

comme quoi, au hasard d'une conversation, au hasard d'un cours d'eau, l'on est pris d'une vive passion, qui vous suit et ne vous lache plus...
joli récit gégé + + +
Revenir en haut Aller en bas
mg59





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Jeu 13 Mar 2014, 13:29

merci ! a vous de m'avoir lu et apprécié Wink 

_________________
Prenez le temps de cliquer sur le lien Facebook merci 


La pêche de la carpe en canal :

https://www.facebook.com/100008585978347/videos/1549041445392040/

a voir www.carpaventure11.over-blog.com


https://www.facebook.com/christophe.babec/notes
Revenir en haut Aller en bas
phildela 94700





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Jeu 13 Mar 2014, 13:51

Beau récit
quelle vie passionnante
bravo
Revenir en haut Aller en bas
NONO 02





MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Mar 15 Avr 2014, 01:14

Beau récit, ceci deverez etre "la ligne de conduite" pour tout les carpistes qui débutent dans cette pêche magnifique et elle doit servir aussi pour les autres déja investis!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: amis carpistes ceci est pour vous ! Aujourd'hui à 19:14

Revenir en haut Aller en bas

amis carpistes ceci est pour vous !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art de la pêche :: Nos techniques de pêche :: A la carpe :: Généralités-
Sauter vers:






Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit