AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRecherchersite
L'Art de la pêche

Le forum est en lecture libre,
un grand nombre de personnes partagent leur savoir sur ce site. Vous en profitez peut être?
Alors, pourquoi ne pas venir les remercier et en faire de même en devenant un Artpêchois. Pour cela rien de plus simple inscrivez vous.



 

Retour Accueil| Partagez|

Mes techniques de peche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
chriscarp





MessageSujet: Mes techniques de peche Sam 12 Jan 2013, 01:51

Parce qu'avant de devenir carpiste je pechais le blanc et faisait pas mal de concours de l'autre côté de la frontière je vous dévoilerai ici mes approches sans aucune prétention.
N’hésitez pas à intervenir dans la conversation afin de faire part de votre vécu car en fonction des lieux les techniques varient totalement et que c'est grâce au partage que l'on avance !
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: L'observation Sam 12 Jan 2013, 02:06

Le premier poste concernera l'observation car c'est pour moi le plus important dans la pêche.
A quoi bon avoir un amorce du tonnerre de dieu et du matériel haut de gamme pour s'installer dans un "no fish land"

J'ai fais mes meilleurs observation en péchant aux leurres, en me baladant le long des berges des étangs ou encore des lors de balades anodines en couple au bord de l'eau.
L'observation permet avant tout de savoir si il y a du poisson où vous vous trouvez, parfois de savoir même quel type de poisson s'y trouve ce qui est important pour l'amorce et l'approche que vous allez mettre en place.

Plusieurs signes peuvent traduire la présence de poisson :
- Des fouilles (attention parfois des remontées de vase peuvent vous tromper)
- Des poissons en surface
- Des pêcheurs car généralement un pêcheur s'installe où il y a des poissons
- Des traces d'installation, j’entends par là de l'herbe écrasée, un ponton ...
- Les concours, renseignez-vous où ils se font car un concours s'organise généralement où il peut y avoir du poisson pour tous
- Les clubs de pêche sont une mine d'information, les membres se dévoilent leurs coins secrets et généralement l'adhésion ne coûte quasiment rien

Alors parfois il faut savoir prendre un peu de son temps pour observer et mieux pêcher demain !
Et avec un peu de chance vous aurez parfois quelques surprises comme ci-dessous un banc de plus de 100 brêmes qui présage une bonne pêche à venir !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Charol





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Sam 12 Jan 2013, 02:36

Se pointer avec sa canne à un concours sans avoir pris le temps de se renseigner sur le plan d'eau et ses caractéristiques techniques et sur sa population et c'est l'échec assuré!!! Quand je parle d'échec, je ne veux pas forcément dire capot mais des résultats qui ne vous feront pas vous placer en tête.

La réussite d'un concours se fait déjà sur le papier et avec une calculatrice!! Ca peut paraître bizarre mais c'est comme ça!!

Je laisse Christophe vous expliquer et je viendrai au fur et à mesure pour donner les miennes d'expériences en ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://aubergedelamarguetiere.fr
chriscarp





MessageSujet: le matériel Sam 12 Jan 2013, 12:40

Maintenant que vous avez repéré l'endroit où vous allez pecher et où il est possible de faire du poisson, il faut ne rien oublier !

Le matériel est essentiel, cher et important il est nécessaire d'en prendre soin. Chacun dispose d'un matériel plus ou moins sophistiqué et d'un matériel plus complet ou non mais voici pour moi la liste des objets à ne pas oublier :

- Son siège de pêche pour le confort (Simple siège ou station équipé chacun y trouve son bonheur)
- Sa canne à pêche et deux lignes (Télescopique ou à emmanchement de 3 à 13mètres)
- Son épuisette (Peut s’avérer très utile en cas de grosse prise)
- Son dégorgeoir et une petite astuce : ils ont généralement un trou qui permet d'y passer une ficelle et de le garder autour du coup pour ne pas le perdre et le chercher partout
- Son permis de pêche (et oui, un contrôle sa peut arriver n'importe quand)
- Ses appâts car oui on est tous déjà partis à la pêche en les oubliant (inclus l'amorce et les esches)

Je ne parlerai pas du reste car chacun est libre de prendre ce qu'il veut comme sceaux divers, tamis, batteur, lignes de rechange ....

Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: L'organisation Sam 12 Jan 2013, 13:03

Maintenant que vous avez de quoi pêcher faut-il encore ne rien oublier !

Je dispose toujours d'une liste que j'ai établi en fonction de mon matériel pour ne rien oublier car il n'y a rien de plus désagréable que d'arriver au bord de l'eau et d'avoir oublier quelque chose. Comme on dit dans ces cas là, ça commence bien !

Que vous disposiez d'une station ou d'une simple caisse, rangez toujours vos affaire au même endroit, ça permet de les retrouver facilement et de ne pas perdre ses affaires.

Voici ma liste si celle-ci peut vous aider à constituer la votre, ça prend 2 minutes à vérifier mais permet de partir serein

- Canne - kits - Coupelles - Manche Épuisette - Tête d’épuisette - Bourriche - Station ou siège - Casiers
- Planche à bas de lignes - Desserte et ses 2 pieds - Lignes - 2 Dégorgeoir - Plombs - Parapluie - Trépieds
- Rouleau - Sceaux -Tamis ou batteur - Esches - Amorce - Terre -Bras à tirer - Roues du kit chariot
- Blanc correcteur - Pince à plomb - 2 Sondes - Filet à déboiter - Bras d'amorçage - Éponge - Torchons - Bouteille d'eau
- A manger - Ciseaux

Pour ceux qui possèdent une station rive, j'avais un casier en trop et avait créé une planche à bas de ligne, elle fait 27 X 38 cm
J'y mettais mes bas de ligne de 15cm et de 8cm destinés aux gardons et ablettes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Sam 12 Jan 2013, 13:58

Les appâts

Je porte vraiment beaucoup d'importance aux appâts, peu être un peu trop mais je trouve qu'il est nécessaire d'en avoir d'une qualité extrême !
Dans la pêche des "petits poissons" et ne pêchant jamais à la graine (à tord surement) je disposait de 5 appats différents

- Le fouillis : Véritable aimant à poisson en tout genre on l'incorpore dans l'amorce afin d'augmenter son attractivité
Utilisé en hiver lors des pêches vraiment difficile, il fait parfois la différence
Pour des raisons économiques et de fraicheur je le tire moi même avec une épuisette spéciale. Son prix entre 6 et 10€ les 500g en magasin.
Hameçon de 26 pour les pêche difficile en hiver

- Les vers de vase : l’appât par excellence qui fonctionne pour tous type de poisson
N'ayant jamais trouvé de marre où en faire je l'achetai à une personne de mon club 2€ la ration de pur à conserver dans l'eau au frigidaire, changer d'eau tous les 2 jours et tamiser les morts
Hamecon de 24 ou 22 pour un seul vers de vase

- Les asticots : légendaire on ne le présente plus, je l’achète chez decathlon et de préférence le jeudi car jour de livraison !
Stockage dans de la farine de maïs ou sciure de bois fine, conservation 3 semaines minimum au frigo. Il est important qu'ils ne soient pas en contact direct car ils s'échauffent ce qui entraine le processus de transformation.
Hameçon de 20

- Les pinkies : Petits asticots, très utile pour le rappel et même conservation que les asticots
Hameçon de 22 pour un pinkie

- Les vers de terreaux ou de terre : Terriblement efficace sur les perches et les tanches, j'ai toujours bêcher mon jardin pour le grand malheur de ma mère.
Je coupe les gros pour amorcer les tronçons et garde les petits pour esches.
Hameçon de 20 ou 18.
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: L'amorce Dim 13 Jan 2013, 02:52

Après avoir vu le côté "théorique" voici le côté pratique

L'amorce, je n'ai acheté des paquets qu'à mes débuts pour rapidement me tourner vers l'achat de farines afin de pouvoir composer moi même mes amorces et ainsi pouvoir découvrir les pouvoirs de chaque farine et adapter celle-ci en fonction poissons recherchés et aux lieux.

Voici donc ma "base" c'est une amorce qui travaille très rapidement, de couleur brune que l'on peut tinter en noir pour plus d'efficacité en fonction des lieux.
Je l'utilise principalement pour le canal proche de chez moi 1m80 de fond pour le gardon et la perche principalement.

Amorce canal petit gabarit
- Chapelure Rousse 350g
- PV1 250g
- Coco Belge 200g
- Chènevis Moulu Grillé 100g
- Coriandre 100g
- 250g de fouillis

J'utilise généralement 1kg500 pour une journée de pêche et je fais 2 sceaux.
sceau n°1 : 1kg d'amorce + 1kg de terre pour l'amorçage de départ
sceau n°2 : 500g d'amorce pour le rappel

Cette amorce est légère et gonfle beaucoup, elle nécessite de la mouiller en 2 fois, très volatile il est important d'en garder en cas de passage d'un bateau


Pour les pêche de surface en hiver je ne me casse pas trop la tête

Amorce de surface
- Chapelure Rousse 600g
- Farine de maïs 300g
- Lait en poudre 100g

A utiliser en soupe et si possible à amorcer à la coupelle


Pour les pêches de brêmes en grand gabarit mon amorce est beaucoup plus collante et lourde pour supporter le passage de péniches régulier.

Amorce grand gabarit : couleur jaune
- Chapelure blonde 350g
- Baby corn moulu 200g
- Jaune de hollande 200g
- Tourteaux de maïs 200g
- Sel 50g
2kg de terre

J'insiste sur le fait que chaque amorce ce doit être tamisée ou être mouillée à l'aide d'un batteur. Ne jamais négliger cette étape !
Mais aussi que ces amorces peuvent ne pas être adaptées à vos endroits de pêche, il vous suffit de changer les proportions pour l'adapter à votre lieu.


Astuce : Pour obtenir de la chapelure rendez vous dans vos grande surface et demandez les miettes de la coupe.
Tous les jours vous pouvez repartir avec 5kg minimum, un bon tamis fait le reste.
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Dim 13 Jan 2013, 03:06

Mouiller l'amorce c'est la premiere chose que je fais en arrivant sur le lieu de pêche comme ça pendant le temps qu'elle gonfle je peux installer tranquillement mon siège et le reste du matériel.
Je ne parlerai pas de l'installation car chacun aime avoir ses petites choses à porté et d'autre rangé ...

Parlons donc d'une chose primordiale : Le sondage

Beaucoup ne penses à sonder qu'en face de l'installation, à tord !
Pour sonder : Monter sa canne embout par embout et sonder toutes les distances possibles afin de connaitre la configuration du canal. Il sera parfois plus productif de pêcher à 4m dans la cassure plutôt qu'à 13m.
N’hésitez pas non plus à sonder sur les côtés de votre poste, il se peut qu'à 1mètre sur le côté se trouve une fosse ou un haut fond qui pourrait vous rapporter gros.

Le type de sonde : Utilisez une sonde plutôt légère pour déterminer la profondeur du lieu ainsi il est préférable d'utiliser une 2g qui suffit amplement
En second utilisez une sonde plus lourde 10g, elle vous permettra de connaitre le type de fond et plus particulièrement la taille de la couche de vase. Plus lourde elle s'enfoncera et vous indiquera si il est nécessaire de réaliser un tapis de terre pour éviter que votre amorce ne s'enfonce dans celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Bam59





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Dim 13 Jan 2013, 04:08

Tres interressant a lire,c'est excellent tout ca...plein de bonnes idées a piocher!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Dim 13 Jan 2013, 05:11

Excellent Christophe. Je t'encourage à continuer.

Je ne peux que t'approuver lorsque tu dis :
J'ai fais mes meilleurs observation en péchant aux leurres, en me baladant le long des berges des étangs ou encore des lors de balades anodines en couple au bord de l'eau.
L'observation permet avant tout de savoir si il y a du poisson où vous vous trouvez, parfois de savoir même quel type de poisson s'y trouve ce qui est important pour l'amorce et l'approche que vous allez mettre en place.

C'est une règle d'or ! Il faut mettre à profit les moments pendant lesquels on ne pêche pas pour observer, repérer. La saison de pêche se prépare aussi en période de fermeture durant laquelle il fait aussi arpenter les berges.
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Dim 13 Jan 2013, 06:56

Une fois le poste sondé il vous faut choisir la ligne ou les lignes en fonction du nombre de kits que vous possédez.
Pour ceux qui souhaitent ce lancer dans la compétition je dirais que 3kits + un kit coupelle vous permets d'avoir une panoplie complète qui pourra répondre à pas mal d'éventualités.

Je choisis selon différents critères :
- En premier : le type de poisson recherchais pour connaitre le diamètre de la ligne et l'hameçon à choisir
- En second : le courant qui va m'indiquait le grammage du flotteur idéal

Simulons une situation : Canal d'1m70 de fond avec 3 bateaux qui passent par demi journée, gardons et perches principalement
Je vais monter :
- Ligne de 7% en corps de ligne et 6% en bas de ligne, un hameçon de 22, flotteur de 0.30g (ligne passe partout)
- Ligne de 7% en corps de ligne et 6% en bas de ligne, un hameçon de 24 et flotteur en 0.20g (la finesse ça paie toujours quand c'est difficile)
- Ligne de 10% en corps de ligne et 8% en bas de ligne, un hameçon de 22 et un flotteur de 0.40 (en cas d'invité surprise)

Bien choisir son matériel :
Le diamètre du fil : Même si l'on me dit souvent t'es encore jeune et tu vois bien, la finesse paie toujours il suffit parfois de pêcher 2% plus fin pour obtenir le double de touche. Il est évident que l'on utilise pas du 6% quand on recherche essentiellement la brême on l'adapte aussi au poisson recherchés

Le flotteur : En fonction du courant et du vent on choisira sa forme et son poids qui permettront une meilleure stabilité du flotteur pour bloquer la ligne ou au contraire la laisser dériver

L'hameçon : la taille de l'hameçon se choisit en fonction de l'esche et du type de pêche. Un hameçon de 16 ferai exploser un vers de vase.
N'oubliez pas de vous renseigner sur leur résistance car il est possible de rater une belle prise à cause d'un hameçon qui s'ouvre.

Les élastiques : Aujourd'hui rares sont les cannes sans élastiques et le diamètre de celui-ci est important, il faut l'adapter en fonction du type de pêche et monter les lignes en fonction de son diamètre. Un élastique trop gros pourrait faire casser la ligne au ferrage. Un élastique de 0.80 et 1mm est passe partout
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: L'amorcage Dim 13 Jan 2013, 07:16

Votre amorce est maintenant prête elle à eu le temps de bien gonfler : C'est partit !

Astuce : Pour vérifier si votre amorce est prête, en règle générale si vous arrivez à faire une boule en 3 gestes c'est parfait.
Plus elle est trop séché, moins elle est trop humide. La manière de mouiller l'amorce modifiera son mécanisme dans l'eau !

--> En fonction de votre sondage mais aussi de votre matériel, choisissez où pêcher. En pêchant à la grande canne je réalisais toujours 2 coups :
- Un au niveau de la cassure
- Un autre en bout de canne à 11 ou 13m
Disposer de 2 coups est intéressant, cela permet de laisser en reposer un et d'alterner en fonction du nombre de touches.


--> Un tapis de terre ou pas ?
Je n'utilise que très peu le tapis de terre car je ne pêche pas des endroits très envasés où il est nécessaire, cependant je l'utilise dans le cas où les bassinées sont importantes et le passage des bateaux nombreux. En lançant une dizaine de boules de terre dans lesquelles j'aurais incorporé mon fouillis, elles garderont plus facilement celui-ci et nuageront dans le fond lors des remouds, de plus l'aspect mécanique de la terre et sa densité permet de mieux résister.


--> L'amorçage 2 techniques : Pour amorcer 2 techniques s'utilisent et s'opposent !

Les grosses boules : Si certains d'entre vous se demandent pourquoi les compétiteurs balancent des pastèques à l'eau c'est pour plusieurs raisons.
Sa densité lui permet de couler plus vite, cela permet de lancer 2kg d'amorce en un minimum de temps, parfois le poisson réagit aux bruits de l'amorçage.

La coupelle : Elle permet de déposer en toute discrétion à l'endroit parfait les boules d'amorce et de ne pas faire fuir les poissons des environs.
Elle s'utilise également pour les amorces de surface car elle permet de faire nuager encore plus l'amorce.
Astuce : Mettez dans une coupelle une boule d'amorce surmouillée, secouez là dans l'eau et le nuage restera plus longtemps en surface car le filet fera office de passette.


Il est important de maitriser ses 2 techniques car même si généralement la coupelle n'est utilisé que pour le rappel elle peut parfois faire la différence.
J'ai déjà vu des compétiteurs n'amorcer qu'avec la coupelle et faire du poisson plus rapidement mais aussi se ramasser car les poissons avait assimiler le bruit à la nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
abramis brama





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Dim 13 Jan 2013, 10:23

bravo "Chris" (carp sifflote )
très beau tutoriel qui aidera certainement!
+ 1000 avec toi pour le repérage et le sondage ( trop souvent négligé ou bâclé).
C'est le genre de petites érreurs qui suffisent a raté une sortie.
:rad:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Dim 13 Jan 2013, 11:39

Un grand merci pour cette piqure de rappel.

Tu dis faire ton fouillis toi même, je pensais que maintenant ça n'est plus autorisé.
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Lun 14 Jan 2013, 01:00

Je ne Sais pas si un jour cela l a ete mais c est tolere par chez nous
Personne n a encore eu de probleme
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Lun 14 Jan 2013, 07:59

Voilà vos lignes sont montées, vos coups sont amorcés, la partie de pêche peut enfin commencer. Simulation canal 1m80 de fond, pas de courant et quelques bateaux seulement.
Le compteur indique le temps de pêche

0h00 je pêche avec la 0.30g avec une plombée légèrement étalée mais ne pêche pas sur le fond, je laisse mon vers de vase ou mon esche
à environ 5cm du fond. L'amorce étant en train de travailler des particules et les vers de fouillis sont en encore suspension dans l'eau et pas encore tout à fait dans le fond ce qui fait que généralement on arrive à piquer quelques poissons ainsi.

0h05 J'alterne de suite avec mon coup en bordure que j'ai amorcé en second et donc qui subit le même phénomène avec un peu de retard


0h15 ou en fonction du nombre de touche, j'abaisse mon flotteur de 5cm et pose l'esche sur le fond car l'amorce s'étant ouverte le tapis est maintenant formé, les poissons doivent se nourrir dans le fond. Si les touches ne viennent pas, je n'insiste pas plus que 5 minutes si les touches ne viennent pas.

0h25 / 1h00 je change de ligne pour une plombée basse et traine de 5 ou 10cm afin d'augmenter le nombre de touches et j'alterne les coups pour les laisser se reposer toutes les 30 minutes environ. ça aura pour effet de recréer une zone de confiance et d'alimentation et permettra par la suite des touches plus franches !

1h00 / 1h30 je change de ligne pour la 0.40 ou 0.60 selon les poissons "bonus" qui peuvent se trouver en dessous de la canne et mets 2 vers de vases, un pinkies ou autre. L'amorce ayant arrêté de travailler les gros poissons devraient venir.

2h00 ou quand un bateau passe je prend ma coupelle et réamorce, dans le cas où je n'en ai pas, je prend une petite boule pas trop serré afin de ne pas faire fuir les poissons qui s'alimentent en dessous. Si les touches sont nombreuses n’hésitez pas à réamorcer avant, les poissons trop nombreux n'hésite pas à chercher un meilleur endroit si il y a trop de concurrence alimentaire et pas assez à manger.

Puis Je recommence à pêcher dans le fond en trainant où juste posé en fonction des touches et rappel environ toutes les 2h

Cas spéciaux :
- Dans le cas où les touches sont rares, je n’hésite pas à changer de ligne pour pêcher plus fin, un hameçon de 24 et plus discret qu'un hameçon de 22 et peut changer le cours de votre partie
- Dans le cas où les touches sont nombreuses, je change également d'hameçon pour une taille plus grande qui permet de mieux piquer le poisson et éviter les décrochage et surtout de gagner en vitesse !
- Quand un bateau passe votre nombre de touche peut augmenter du fait qu'il remue le substrat en dessous et donc votre fouillis ce qui relance l'activité sur votre coup, n'hésitez pas à pêcher décollé
Ou au contraire si le nombre de touches baissent considérablement, attendez que celui passe et réamorcez pour relancer l'activité
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Lun 14 Jan 2013, 08:23

Quelques conseils pour vos parties de pêche :

1 Mettre la bourriche entre ses jambes permet de déposez le poisson dedans juste après l'avoir décroché sans le balancer ou se lever de son siège pour le mettre dans celle-ci qui est 1 mètre sur le côté. ATTENTION à votre ligne en la ramenant, un hameçon dans le bourriche c'est énervant !

2Pensez à votre dos, j'ai finis à l’hôpital à cause de ça. Installez un dossier sur votre station (40€) ou si vous le pouvez, inclinez celle-ci légèrement en arrière pour avoir le dos bien droit.

3 Le bras d'amorçage c'est pratique mais attention en cas de vent, je ne compte plus le nombre de cannes cassées à cause de ça.
Explication: votre canne est bloqué dans son support, un coup de vent latéral et crac !

4 Congelez le reste de votre amorce pour la prochaine fois, vous la mélangerai dans une autre fraiche. Attention elle sera sur mouillée, il est donc nécessaire d'ajouter l'amorce sèche !

5 Vous ne voyez pas votre flotteur à cause des reflets ? Antenne jaune, rouge, noir que choisir ? 4 solutions !!!
- Des lunettes polarisantes "CE", vos yeux vous dirons merci ! finis les yeux bridés
- Un marqueur noir pour colorer votre antenne
- Du vernis à ongle jaune ou rouge en fonction de la luminosité.

Je reviens sur ce dernier, le vernis alourdi votre antenne, poncez la de temps en temps pour garder une bonne sensibilité

6 Des gants, lorsqu'il fait chaud la canne est parfois brulante, une paire de gants avec le bout des doigts coupés assure une bonne glisse. Attention toute de même à ne pas se précipiter et piquer l'hameçon dedans.


Prochains articles :
- Bien choisir ses hameçons
- Quel flotteur prendre ?
- Monter ses lignes (les différentes plombées)
- La pêche en surface
- La pêche l'hiver

Merci d'indiquer les sujets que vous souhaitez voir abordés, ça peut donner des idées !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Lun 14 Jan 2013, 11:51

Salut Christophe .
C'est


Dernière édition par geronimo le Dim 05 Mai 2013, 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Lun 14 Jan 2013, 14:29

A la demande de Géronimo je vais traiter le sujet sur la pêche de l'hiver qui avec la vague de neige qui s'abat est vraiment d'actualité.
Je n'ai pas vraiment pêché dans le cas que tu indiques mais vais quand même essayé de te donner des éléments de réponses.

Alors qu'avant je ne sortait jamais du fait des températures extrêmes, j'ai décidé un jour de braver le froid et de depoussièrer les cannes.
Bien fait pour moi, je suis allé où je péchait en été et la sentence fut sans appel, 3h à cailler et capot !

--> Repérage avant tout
J'y suis retourné le lendemain sans les cannes, toujours pas de pêcheur sur le poste, je marche le long de la rive et je vois quoi, un pêcheur tous les 5 mètres à raz d'une écluse. Les poissons s'étaient réfugiés devant celle-ci car il y avait une arrivée d'eau qui rendait certainement celle-ci plus chaude.
Pour l'anecdote j'ai retrouvé le même phénomène dans un lac en Belgique où les poissons étaient tous agglutinés contre une grosse arrivée d'eau et par la même occasion l'endroit le plus profond du lac.

--> Les meilleurs postes
Il y a plusieurs moyens de trouver où se trouve le poisson. On sait déjà que celui-ci aime le soleil, l'oxygène et l'eau chaude en hiver.
- Pêcher l'endroit du plan d'eau qui gèle en dernier, en règle générale les poissons s'y trouvent. C'est une peu comme nous, en hiver on aime se coller au chauffage.
- Regardez les endroits ensoleillés, c'est une source de chaleur non négligeable pour les poissons
- Cherchez une arrivée d'eau, elle apporte de l'oxygène ainsi que de la nourriture les poissons s'y collent l'hiver, ainsi ils n'ont plus besoin d'en bouger et ont tous sur place
- On peut également s'attarder sur les grands fonds où l'eau se refroidit plus lentement.

--> Le métabolisme d'un poisson
Pour pêcher en hiver il faut prendre en compte le métabolisme des poissons afin de faire les bons choix en terme d'approche !
Le poisson ne se nourrissant pas beaucoup rien ne sert donc de prendre des tonnes d'appats et d'amorce.
De plus, si vous n'avez pas de touche dans les 30 minutes qui suivent votre amorçage, fuyez !!!! Les poissons ne bougent quasiment pas et sont dans un état léthargique afin de garder le plus de calories possible pour passer l'hiver.
Donc en hiver, soyez mobile ! Un minimum de matériel.

--> Les appâts
En hiver plus que jamais je pêche au pain ! Je dispose tout de même une portion de vers de vase mais l"utilise rarement.
Je prédécoupe tous mes petits morceaux de pains que je vais mettre à l'hameçon à la maison et les stocks dans un torchon humide ou non en fonction de la température extérieur.
La préparation permet d'avoir des morceaux de la bonne taille, j'utilise du pain de mie sans croute, il est niquel pour la tenue et d'un blanc éclatant.
Je le coupe au cutter, l'emporte pièce est trop gros pour un hameçon de 20 ou 22.

--> L'amorce
Concernant l'amorce, j'utilise la plupart du temps une amorce de surface car les poissons ne s'alimentent que très peu dans le fond et sont d'après ce que j'ai pu constater où je pêche ils sont entre 10 et 60 cm de profondeur.
Une amorce composée de Chapelure rousse et lait en poudre avec parfois de la farine de maïs pour alourdir et le tout déposé à la coupelle à l'état liquide !

--> La ligne
En hiver bien souvent les eaux sont très claires et permettent de voir le poisson. Je pêche donc très fin en 6% direct avec une ligne de 0.10g et deux petits plombs sur la ligne à 15cm de l'hameçon qui lui est de 20 ou 22 pour la pêche au pain ou 24 pour les vers de vase.
Un trop petit hameçon pour la pêche au pain ne pique pas le poisson essayez vous perdrez vite patience.
Le nano fil donne également de bon résultats en hiver et sa rigidité permet une meilleure perception des touches quand on pêche entre 2 eaux.
Je l'utilise en 3% direct mais attention aux nœuds pour les hameçon il glisse beaucoup.

--> Les astuces !
N°1 : Entre deux eaux "le problème" c'est qu'on fait généralement du petit poisson en hiver. C'est pourquoi parfois en augmentant le poids du flotteur en 0.20 ou 0.30 et en rajoutant un peu de fond, on peut faire du plus gros.
N°2 : La paire de gants dont je vous parlez dans l'article précédent peut également servir pour l'hiver !
N°3 : Pensez à prendre un thermos de boisson chaude, ça fait toujours du bien
N°4 : Prenez un deuxième thermos d'eau chaude, quand il faut ce laver les mains on est heureux
N°5 : En hiver une petite canne télescopique (4mètres) permet de gagner en rapidité !
N°6 : Prenez une canne à vif, vous pourriez être étonné !

La règle n°1 est hiver c'est la mobilité si les touchent n'arrivent pas ce n'est pas la peine de rester là 3h et vous verrez en hiver on fait des cartons !!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Concernant ton lac Géronimo, je pense que l'eau qui recouvre l'herbe doit apporter une quantité de nourriture naturelle abondante !
L'eau emprisonne dans un premier temps tous les insectes s'y trouvant puis tous les vers de terre et autres qui ressortent par la suite nourrissent les poissons.
C'est peut être la source du problème.
Je t'invite quand même à regarder à la source du lac et les extrémités, les endroits coupés du vent ainsi que prospecter dans les grands fonds.
Il ne faut pas oublier qu'en hiver on voit souvent des chasses ! Servez-vous de celle-ci, si il y a un carnassier c'est qu'il y a du vif !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Mar 15 Jan 2013, 06:47

Merci


Dernière édition par geronimo le Dim 05 Mai 2013, 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Mar 15 Jan 2013, 07:31

je pense que tu vas devoir trouver un autre endroit où pecher en attendant les beaux jours
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Mar 15 Jan 2013, 08:12

Les flotteurs :

Le flotteur détermine la sensibilité de la ligne car en fonction de ses matériaux et et de son poids vous gagnerez ou pas en sensibilité.
C'est pourquoi il est important de bien le choisir.

--> L'antenne
Le choix de l'antenne se fait surtout en fonction du poisson recherché. Vous choisirez pour les carpes des antennes creuses et gros diamètres alors que pour le blanc il est préférable d'utiliser des antennes fines et pleines qui sont plus sensibles.
La couleur sera au choix de chacun et n'oubliez pas qu'avec un coup de vernis ou de marqueur il est possible d'en changer sa couleur.
La taille de l'antenne est également importante, préférez les grandes antennes composées de plusieurs couleurs pour la brème qui vous aidera à voir les touches en remontant. Alors que pour le gardon de petites antennes vous permettrons de détecter la moindre touche.

-->Le corps de flotteur
Avec de nouveaux matériaux qui arrivent pour remplacer le balsa sur les pêches fortes, il est possible de choisir entre plusieurs modèles.
Le balsa à tout de même ma préférence pour les pêches de petits poissons alors que pour la pêche de la carpe, j'utilise ceux en mousse.
Il est importante choisir la forme du flotteur adaptée à la situation pour gagner en sensibilité et dans certains cas en stabilité !

La forme effilée
Lorsque le courant et nul et que la surface de l'eau est lisse n’hésitez pas une seconde avec ce type de flotteur toutes les touches vous seront retranscrites.
Il s'agit là du flotteur le plus sensible mais également le plus instable

La forme bouteille
Lorsque que des petites vagues apparaissent, la forme "bouteille" permet d'avoir un ration équilibre/sensibilité excellent !

La forme goutte d'eau
Il s'agit là d'un flotteur qui certes dispose d'une sensibilité inférieure aux autres mais qui grâce à sa stabilité extrême permet d'obtenir une présentation sans égale en cas de grand vent

La forme boule
J'utilise la forme boule dans les grands gabarit où l'eau est très souvent brassée et ce des deux sens. Cette forme est généralement présente dans de gros grammage de 1 à 10g.

Le plat
On le voit que très rarement et à tord ! Dans les rivières il est d'une efficacité redoutable. J'utilise ce type de flotteur lorsque le courant ne va que dans un sens.
Différents modèles sont disponibles il vaut mieux se renseigner auprès de son détaillant avant d'en acheter.

-->La quille
Et oui même la quille est importante dans un flotteur. En carbone ou en métal elle équilibre le flotteur.
Préférez les longues quilles lors de pêches avec du vent ou beaucoup de fond. En effet la longueur de la quille joue en faveur de l'équilibrage du flotteur.
Plus la quille est longue, plus le flotteur est stable.
Pour les pêches de surface préférez un modèle à quille courte qui est plus sensible.
En carbone ou en fer, je n'ai jamais vu de réel différence dans la transmission des touches mais je préfère tout de même en métal, son poids permet un équilibre plus rapide de la ligne

-->Le grammage
Le grammage est peut être le plus important dans le choix d'un flotteur.
En règle général en absence de vent et de courant on utilise 0.10g par mètre de fond.
Des flotteurs plus lourds permettent d'éviter de ferrer trop souvent lorsqu'il y a une présence accrue de petits poisson.
Il est difficile d'expliquer les choix du grammage d'un flotteur car les situations sont toutes différentes.
Je constate simplement que beaucoup de pêcheurs utilisent trop souvent des flotteurs passe partout de 0.50 à 1g et qu'ils perdent en sensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Mar 15 Jan 2013, 12:49

Dans la série bien monter ses lignes et après avoir vu les flotteurs voici les hameçons.

Comme je l’ai fait voir avec la planche à bas de ligne je monte moi-même ceux-ci à l’aide d’un monte hameçon pierroti qui me permets d’avoir toujours la même longueur du bas de ligne et donc par la même occasion une facilité de stockage.
Même si tout le monde ne monte pas ses hameçons, on peut quand même les choisir chez son détaillant, alors voici quelques conseils.

--> Choisissez en premier temps votre hameçon en fonction du poisson recherché :

- Fort de fer pour les pêches de brèmes, chevesnes …
- Fin de fer pour les pêches de friture, gardons, …

--> Ensuite viens la taille de l’hameçon qui elle se choisie en fonction de l’esche :
- Hameçon de 14 pour les pêches au pellets mous, vers de terre et maïs
- Hameçon de 16 pour les pêches à l’asticots (2) ou vers de terre moyen
- Hameçon de 18 pour les pêches à l’asticot (1) et vers de terreaux
- Hameçon de 20 pour les pêches aux pinkies (2) et au pain
- Hameçon de 22 pour les pêches au pinkie et vers de vase
- Hameçon de 24 pour les pêches vers de vase
- Hameçon de 26 pour les pêches vers de fouillis

Une fois ces 2 critères choisis, il en reste encore 2.

--> Il vous faut choisir les dimensions de l’hameçon :
- Hameçon normal pour les pêches discrètes
- Hameçon à longue hampe pour les pêches de vitesse car ils sont plus facile à prendre en main

--> Maintenant la couleur !
- Bronzé pour les pêches à l’asticot et au blé
- Noir pour les pêches au chenevis
- Rouge pour les pêches aux vers de vase et fouillis.

La taille d’un hameçon peut réellement faire la différence en nombre de touches, c’est du vécu !

Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Ven 18 Jan 2013, 13:18

En attendant que je récupère mon ordinateur pour vous faire voir comment je monte mes lignes je vais vous donner des astuces pour booster votre amorce

J'utilise plusieurs type "d'additif" dans l'amorce en fonction du poisson que je recherche mais aussi du lieu de peche :

- Pour la brême en étang, j'aime utiliser le caramel, plutôt que de l'acheter en poudre chez mon détaillant ou de l'acheter liquide en grande surface voici une manière d'en réalise.
200g de sucre, recouvrir d'eau (j'insiste sur ce point simplement recouvrir), laisser cuire, votre eau s'évapore ça commence à sentir bon attendez un peu qu'il devienne roux et maintenant rajouter de l'eau, attention comme le caramel est très chaud l'eau que vous rajoutez "explose" a son contact.
Maintenant il faut melanger en remettant sur la place de cuisson jusqu’à obtenir environ 50cl que vous stockerai dans une bouteille.
Pour ceux qui ne veulent pas s'embetter, melanger du caramel liquide à votre eau qui mouille l'amorce.

- Arôme fraise : en été les arômes fruités fonctionne plutôt bien pour les gros poissons, et surtout en eaux closes où il y a un peu de pression de pêche.
Pour le réaliser, Fraise du jardin ou congelées passées au mixeur je récupère le jus et y rajoute du sucre et de l'eau toujours pour faire 50cl
Je mouille l'amorce avec cette eau parfumé. Gardez les morceaux pour mettre dans l'amorce

- Le brasem : Additif phare en belgique pour la brême, c'est un mélange de noix de coco et caramel, mélanger en passer au four, attention de bien surveiller la cuisson. Laissez refroidir et passer au mixer

- La coriandre : voici mon épice préférée pour pêcher le gardon, je l'achete en graine pour plus de fraicheur. Je moud celle-ci la veille de ma partie de pêche à l'aide d'un moulin à café très très fin et l'ajoute à l'amorce séche ou mouillée.

-Le goudron de norvège : Ajoutez à votre amorcer du goudron et norvège que vous trouverez dans le rayon équitation de votre magasin de sport dans votre amorce, il s'agit là d'un aimant à tanche. Une petite dose suffit, et pour une deuxième astuce, j'aime mettre du pain d'épice dans mon amorce à tanche !

-L'anis : on ne présente plus l'anis qui est en plus d'être laxatif un excellent plus pour votre amorce et même esche. Je ne l'utilise pas trop du fait de sa popularité.

-L'ail : Une nouvelle épice, les gros poissons en raffolent ! En poudre, vous pouvez l'ajouter dans votre amorce et même vos bouillettes.
Une épice de choix pour la pêche des beaux poissons !


Je n'utilise pas d'autre additif pour mes pêches je vous ai indiqué quel type de poisson je visais avec, libre à vous de faire des essais et de réaliser de belles bourriche de gardons avec du goudron de norvège.
La pêche n'est pas une science exacte et varie en fonction de tellement de facteur qu'elle est parfois imprévisible



Revenir en haut Aller en bas
chriscarp





MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Ven 18 Jan 2013, 13:40

j'ai voulu créer un article spécialement pour elle car il y a vraiment beaucoup de manière de l'utiliser

Je parle ici de La Terre

J'utilise celle-ci dans 3 cas de figure mais nombreuses sont les utilisations possible avec, cependant ne les maitrisant pas, je n'ai pas envie de vous raconter de bêtises et vous induire en erreur.

Premièrement : Je n’achète jamais de terre, parce que je suis étudiant et que j'ai le temps et parce que j'ai des opportunités trop belle le long de mes canaux.
J'ai en effet le canal proche de chez moi qui vient d'être dragué et donc, ils ont enlevé des tas de terre et ont entreposé celle-ci le long de la berge pendant un moment. Une opportunité pour moi d'en recolter car les poissons la connaissent !! C'est très important.
Deuxième cas, un chantier ce fait le long d'un canal a grand gabarit, après discussion j'ai également pu me servir, niquel même opportunité, MERCI !

Cas de figure n° 1 :
Conditions : Après avoir sondé avec ma 2ème sonde, il s'avère que le fond est très vaseux ou autre cas beaucoup de bateaux passent.
Amorcage : J'effectue donc un tapis de terre avec une dizaine de boules donc environ 2kilo de terre sèche dans lequel se trouve mon fouillis.
Avantage : Elle reste plaquée au fond par sa densité et garde mon fouillis dans le temps ce qui permet de garder les poissons sur le coup.
Mouillage : Une terre mouillé à point pour faire de belles boules qui n’éclateront pas à la surface

Cas de figure n°2 :
Conditions : J'ai sondé, le fond est plutôt propre et il n'y a pas beaucoup de bateaux
Amorçage : Je melange ma terre avec mon fouillis et ensuite je l'incorpore à mon amorce
Avantage : Cela alourdit le mélange et appauvrit l'amorce, ce qui incite le poisson à chercher les larves pour ce nourrir.
Le poisson passe donc plus de temps sur le coup et à donc plus de chance de se faire piquer par notre hameçon
Mouillage : il faut une terre légérement mouillé et plutôt séche car elle va également "pomper" l'eau de l'amorce.
Trop mouillé c'est la catastrophe, gadoue assurée

Cas de figure N°3 :
Conditions : Je suis en concours ou la pêche est difficile --> Je veux faire de la perche pour faire du poisson facilement
Amorçage : Je n'amorce qu'avec de la terre et du fouillis
Avantage : La terre nuage beaucoup et les perches en raffolent, en nombre les gardons ne viendront pas. Les touches sont franches !
Mouillage : Surmouillé c'est encore mieux, la terre nuage d'avantage et libère plus difficilement le fouillis.


Pour préparer la terre :
Afin d'éliminer tous les cailloux et autre je tamise la terre à l'aide d'un gant (beaucoup de cochonneries dans la terre).
Une fois tamisée j’obtiens presque une poudre que je l'entrepose et elle sèche naturellement plus ou moins vite

Ensuite, je l'utilise séche pour décoller mon fouillis.
Pour la remouiller je prend du papier journal, réalise un paquet celui-ci et de la terre au milieu. Je mouille le papier journal jusqu'à ce qu'il soit trempé
et j'attends que la terre absorbe l'eau. ça permet d'avoir une terre humide et pas en soupe. Je regarde toujours avant de le remouiller si necessaire si la terre est mouillée à souhait ou pas.
Pour ceux qui ont du temps, avec un spray à vitre rempli avec de l'eau ça fonctionne aussi mais la première technique vous permet de réaliser 10 paquets à la fois.


Il est également possible d'utiliser de la terre de somme ou de la terre de rivière pour réaliser ce qui est cité précédemment.
Renseignez vous simplement sur la mécanique de celle que vous achetez auprès de votre détaillant et lui expliquant clairement ce que vous souhaitez faire.

La terre c'est la base !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes techniques de peche Aujourd'hui à 13:08

Revenir en haut Aller en bas

Mes techniques de peche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art de la pêche :: Nos techniques de pêche :: Au blanc :: Au Blanc : Au coup à la canne-
Sauter vers:






Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit