AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRecherchersite
L'Art de la pêche

Le forum est en lecture libre,
un grand nombre de personnes partagent leur savoir sur ce site. Vous en profitez peut être?
Alors, pourquoi ne pas venir les remercier et en faire de même en devenant un Artpêchois. Pour cela rien de plus simple inscrivez vous.



 

Retour Accueil| Partagez|

appât du sandre et du brochet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
mimiche22
Goujon
Goujon



MessageSujet: appât du sandre et du brochet Mar 02 Oct 2012, 11:10

Quel sont les appâts pour pêché le sandre et le brochet, et avec quel montage? Merci de vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Mar 02 Oct 2012, 13:15

Vaste question !
Y répondre pourrait justifier d'écrire deux livres, un premier pour le brochet, et un second pour le sandre.
Je m'y mets dès demain matin, Very Happy mais ça déjà été fait par des plus grands que moi.

Rends-toi sur l'encyclopédie, tu y verras les fiches du brochet et du sandre, tu pourras mieux connaître ces poissons et en bas de chaque fiche, tu trouveras des liens vers des articles sur des techniques de pêche.
http://www.art-de-la-peche.com/t33640-brochet
http://www.art-de-la-peche.com/t33713-sandre

Fais également des recherches avec la barre de recherche du forum ?

Pour répondre succinctement, on peut pêcher le brochet et le sandre au vif, au poisson mort (manié ou posé), au poisson nageur, au leurres souple, à la cuiller (tournante ou ondulante)...
Revenir en haut Aller en bas
flo21





MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Mar 02 Oct 2012, 14:27

oula, c'est une question bien trop vaste je trouve.

je pense qu'il serait interessant de préciser un peu plus histoire d'affiner la question de base.

parce que bien que j'ai quelques connaissances sur ces deux poissons, j'ai vraiment pas envie de ma lancer dans un roman.
Revenir en haut Aller en bas
duche02
Goujon
Goujon



MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Mer 03 Oct 2012, 06:54

Pour le sandre le lombric , ver canadien . Bien sur le vif pour le carnassier . J'ai entendu dire que l'utilisation de la sardine ou maquereau comme appât est apparemment une méthode qui fonctionne. Il existe aussi des amorces pour le carnassier.
Revenir en haut Aller en bas
carpiste57





MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Mer 03 Oct 2012, 07:37

Lazhetaer merci pour le lien
Revenir en haut Aller en bas
http://carpistemosellan.blogspot.com/
carpiste57





MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Mer 03 Oct 2012, 07:38

Lazhetaer merci pour le lien
Revenir en haut Aller en bas
http://carpistemosellan.blogspot.com/
baron





MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Jeu 11 Oct 2012, 11:14

duche02 a écrit:
Pour le sandre le lombric , ver canadien . Bien sur le vif pour le carnassier . J'ai entendu dire que l'utilisation de la sardine ou maquereau comme appât est apparemment une méthode qui fonctionne. Il existe aussi des amorces pour le carnassier.

Non, la sardine et le maquerau c'est un mythe pour ce qui concerne nos belles rivières et nos plans d'eau français. ça pourrait marcher en
cas d'amorçage régulier.
Revenir en haut Aller en bas
flo21





MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Jeu 11 Oct 2012, 15:13

baron a écrit:
duche02 a écrit:
Pour le sandre le lombric , ver canadien . Bien sur le vif pour le carnassier . J'ai entendu dire que l'utilisation de la sardine ou maquereau comme appât est apparemment une méthode qui fonctionne. Il existe aussi des amorces pour le carnassier.

Non, la sardine et le maquerau c'est un mythe pour ce qui concerne nos belles rivières et nos plans d'eau français. ça pourrait marcher en
cas d'amorçage régulier.

rassure toi, c'est pas comme la licorne. c'est effectivement des bons vifs. surtout en hiver ^^

donc je confirme, le maquereau et la sardine, attention, ça envoie du lourd !
Revenir en haut Aller en bas
baron





MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Ven 12 Oct 2012, 00:18

Salut Flo,

pour l'histoire du maquereau et des sardines j'ai pu lire dans des magasines que c'était une fausse idée reçue, mais si tu me dis que tu l'as
mise en oeuvre avec succès alors je te crois. J'ai essayé au posé l'an passé sans succès...
Revenir en haut Aller en bas
Dylan51





MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Jeu 15 Nov 2012, 00:43

Pour ne pas t’embêter, tu prend des poissons morts que tu congèle. La plupart de mes sandres je les ai fais au poisson mort ou queue de gardon brèmes ablettes. On es bien d'accord que je te parle de petits poissons pas de mettre un gros poisson comme appât. C'est même meilleur qu'au vif des fois, l'été pêche plutôt au poisson mort, après l'hiver comme le brochet se met a mordre mieux, tente ta chance au vif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Jeu 15 Nov 2012, 00:53

baron pas d'accord avec toi en ce qui concerne les poissons de mer,sardine,demi maquereau et eperlan pour le sandre j'en ai fait l'experiance en ayant vu un gosse pecher a l'éperlan et qui en prennait et je peus te dire que ca fonctionne bien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Jeu 15 Nov 2012, 00:55

ps; c'est un peu comme les carpes avec les aromes bannane et ananas il y en a pas aux bords de nos rivieres et ca marche qu'en meme
Revenir en haut Aller en bas
renaud6659





MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Dim 10 Mar 2013, 10:02

Dylan51 a écrit:
Pour ne pas t’embêter, tu prend des poissons morts que tu congèle. La plupart de mes sandres je les ai fais au poisson mort ou queue de gardon brèmes ablettes. On es bien d'accord que je te parle de petits poissons pas de mettre un gros poisson comme appât. C'est même meilleur qu'au vif des fois, l'été pêche plutôt au poisson mort, après l'hiver comme le brochet se met a mordre mieux, tente ta chance au vif.


IDEM je ne pourrais pas dire mieux, c'est pareil me concernant
Revenir en haut Aller en bas
http://www.garde-animaux-perpignan.fr
jfkdallas63





MessageSujet: Appâts pour le brochet et le sandre... Lun 11 Mar 2013, 03:07

Bonjour à tous,

Pour tenter de mettre tout le monde d'accord sur cette question,et remettre un peu les pendules à l'heure,il m'apparaît utile d'apporter mes connaissances d'ancien guide de pêche eau douce,ainsi que le peu de connaissances scientifiques et hyctiologiques concernant ces carnassiers.

Tout d'abord et pour la petite histoire,il faut savoir que la fameuse méthode de pêche de ces carnassiers avec des poissons marins tels que maquereau,sardine ou hareng,a été mise en oeuvre chez nos voisins Irlandais grâce auxquels nous avons pu découvrir un mode de pêche non seulement innovant,mais aussi performant,très efficace et chose plus intéressante encore,très sélectif quant à la taille des prises effectuées par ce moyen.A savoir que bien réalisée cette méthode permet de prendre les plus gros de ces carnassiers pour les raisons expliquées ci-dessous.

Des scientifiques Irlandais ont parfaitement su démontrer en eaux closes et en bassins de grandes tailles dans lesquels leur environnement avait été méticuleusement reproduit et équipés de caméras immergées,que ces carnassiers ne sont réellement chasseurs que jusqu'à une taille ne dépassant que rarement les 60 ou 70 cm,ce qui en fait déjà de jolis spécimens.
Pourquoi? Pour celles et ceux qui ont déjà eu la chance de voir de tels poissons,ils savent sans doute qu'à cette taille,ce sont de très jolis poissons,fusiformes,assez longilignes,très aquadynamiques,capables de pointes de vitesses assez halucinantes sur de courtes distances.N'oublions pas que contrairement à la perche,les sandres et les brochets ne sont pas des coureurs de fond mais plutôt des sprinters.Hors il a été scientifiquement démontré toujours par ces même scientifiques Irlandais,que pour se nourrir un de ces carnassiers doit pouvoir se saisir d'une proie vivante,dans la mesure où elle lui passe devant la gueule à une distance n'excédant pas 60cm.Au delà et dans plus de 80% des cas,soit il la loupera,soit il tentera de la poursuivre,mais cela n'ira jamais très loin en ne s' s'éloignant pas de son poste d'affut auquel il reviendra se dissimuler pour une nouvelle tentative.

Il a également été démontré que dès que ces carnassiers atteignent une taile excédant les 80cm ils n'ont plus cette faculté de vélocité car leur corps devient lourd,ventru et les muscles moteurs de leur anatomie ne sont plus aussi performants.C'est donc pourquoi ils se tournent alors vers les solutions nourricières qui leur sont les plus accessibles,tels que les poissons malades ou blessés,voir morts et posés au fond.De là à dire que ce sont dès lors des charognards,c'est un pas que je ne franchirai pas,car je reste plus que persuadé que bien que tenaillés par la faim,ils n'en consommeront cependant (en ce qui concerne les poissons morts) que des proies fraîchement mortes depuis peu,délaissant volontairement celles dont l'état de putréfaction est trop avancé voir pourri!


Pour en revenir à l'histoire de nos poissons de mer appâts,n'oublions pas non plus que l'Irlande est une ile et que comme toutes ile,il y a obligatoirement des entrées maritimes.L'incidence est qu'en cas de fortes marées,la mer fait de rapides et régulières incurssions jusqu'à aller se mélanger partiellement avec les parcours d'eau douce où se trouvent justement sandres et brochets.Quand la mer est trop forte et qu'elle pousse à l'intérieur des terres,les sardines,maquereaux ou harengs qui sont présents à ce moment se trouvent eux-même poussés dans des eaux qui ne sont habituellement pas les leurs mais dans lesquelles ils parviennent pour certains d'entre eux à survivre le temps que que les éléments reviennent à la normale,ramenant avec eux les poissons de mer dans leur élément marin.D'autres en meurent bien sur et restent à fond.

Lorsque tout ceci se produit,si des sandres ou des brochets se situent dans les environs et que c'est biologiquement pour eux l'heure de se nourrir,pensez-vous qu'ils se poseront la question de savoir s'il s'agit d'un gardon ou d'un maquereau(hareng,sardine)? Non s'il a faim,si cela lui est accessible,il s'en saisira sans hésitation.c'est là que nous en arrivons au phénomène "d'accoutumance",car les incurssions marines sont fréquentes en Irlande,surtout durant la saison hivernale.C'est pourquoi cette méthode de pêche est surtout efficace en hiver,bien que pouvant parfaitement aussi fonctionner les restant de l'année et pas qu'en Irlande.

Donc pour que cela fonctionne idéalement sur nos parcours publiques et ou plans d'eau closes,il faut "obligatoirement"que nos carnassiers aient été accoutumés à ce mode de nourrissage,et ce qui est le plus important dans cette méthode de pêche qui gagnerait à être d'avantage connue dans l'Hexagone,c'est qu'elle soit correctement pratiquée.C'est à dire que l'amorcage qui'il soit fait à partir de poissons gras tels que ceux pré-cités ou de poissons locaux tels que gardons,chevesnes ou autres,soit toujours fait à la même heure chaque jour durant plusieurs jours préparatoires à la pêche finale.

(à suivre...)
Revenir en haut Aller en bas
jfkdallas63





MessageSujet: Appâts pour le sandre et le brochet (suite) Lun 11 Mar 2013, 03:53

J'en reviens donc à l'amorcage.Nous avons compris que ces carnassiers possèdent une sorte d'horloge biologique dans le cerveau;maintenant que vous avez acquis cela,il vous faudra déterminer le type de poissons dont vous allez vous servir pour pêcher de la sorte.Si votre parcours habituel ne possède en dehors des carnassiers présents que des gardons et assimilés,pas la peine de vous fatiguer à amorcer avec du chevesne,barbeau,ablette,etc... Ce qu'il vous faut c'est les poissons présents le restant de l'année,et dont les carnassiers se nourrissent habituellement.Commencez par faire une pêche d'une bonne dizaine de cyprinidés dont la taille ne soit pas inférieure à 150 ou 200grs,ne les videz pas après les avoir tués,et une fois rentrés chez vous,coupez-les en tiers à peu près égaux.Conservez les tiers arrières au congélateur et les tiers avant(tête et milieu du corps avec la tripe)au frigo,de façon à pouvoir vous rendre sur vôtre lieu de pêche chaque jour à la même heure(c'est très important je le rappelle)de façon à jeter à l'eau sur un poste que vous supposez ou savez habité par des gros carnassiers,deux ou trois morceaux des poissons blancs que vous aurez ainsi préparés.Cet amorcage de rappel et d'accoutumance doit être fait durant au moins quatre ou cinq jours minimum,pour que cela puisse etre payant.

Au bout de ce temps,vous pourrez alors songer à votre pêche,et envisager de monter votre canne en conséquence.
Le montage:
Le mieux étant souvent l'ennemei du bien,le plus simple est le meilleur.Sur le fil de la canne vous mettez un plomb coulissant sur un anti tangle,puis vous raccordez un émerillon baril simple n°2,.C'est au bout de celui-ci que viendra se raccorder un bout de nylon de 1m environ se terminant par une boucle avec un émerillon baril à agrafe au bout de laquelle sera monté selon votre choix personnel sur 40cm de fluro ou de kevlar ou d'acier,soit un hameçon simple à oeuillet,soit un triple.
Il faut alors prendre la partie arrère du poisson que vous aviez congelée,et après décongélation(c'est plus facile...)la locher en commençant du côté de la nageoire caudale,pour ressortir avec l'aiguille à locher dans la coupe.On fixe alors l'hameçon choisi que l'on rentre alors presque en totalité dans la coupe transversale du morceau de poisson,de façon à le dissimuler.Ne reste plus alors qu'à placer l'appât sur le poste amorcé durant la semaine précédente,et à placer la canne sur son support,en veillant à ce que le frein du moulinet soit plutôt souple,car les départs peuvent parfois être violents,et ce d'autant plus si votre parcours possède aussi des populations de silures.Vous pouvez aussi sécuriser la canne en lui mettant une laisse de 1m50 au talon reliée à une bonne pique en terre.

Préparez-vous,va y avoir du sport...

Je suis à votre disposition pour toutes questions et ou précisions complémentaires,
A bientôt,
JFKDallas63
Revenir en haut Aller en bas
abramis brama





MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Lun 11 Mar 2013, 08:55

Bonjour André.

Content de te revoir.

Tout d'abord bravo pour ce post que j'ai lu avec beaucoup d'intérêt!

J'aurais si tu me le permet deux questions concernant l'amorçage.

-Y'a t'il une période favorable à cette phase d'accoutumance ?

- Ne risque-t-on pas de gaver sieur essox avec cette méthode ?

D'avance merci. Abramis
Revenir en haut Aller en bas
skullhunter





MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Mer 08 Mai 2013, 14:34

Par risque qu'on nous vois amorcer et que par la suite, on nous "pique" le poste. Pouvons nous pêcher, admettons, la carpe a coté pour ne pas montrer aux autres pêcheurs qu'on viens uniquement pour amorcer?
J'ai un très bon endroit ou je suis persuadé que vit des brochets et ce serais un coup d'embrouille si je me fait "chier" a amorcer et qu'on me pique le poste. Beaucoup de pêcheurs sont en vue tout les jours!

Autre question. Est-il préférable de pêcher un brochet dans l'ombre ou le soleil, par beau temps ou pluie?

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: appât du sandre et du brochet Aujourd'hui à 01:51

Revenir en haut Aller en bas

appât du sandre et du brochet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art de la pêche :: Nos techniques de pêche :: Aux Carnassiers :: Brochet/Sandre-
Sauter vers:






Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit